Radio VL s’est déplacée au théâtre de Paris pour assister à l’une des dernières représentations de la pièce Un singe en hiver avec Eddy Mitchell et Fred Testot dans les rôles principaux.

Tirée du roman d’Antoine Blondin, connu du grand public grâce au film d’Henri Verneuil, cette pièce touchante d’1h40 se joue depuis janvier au théâtre de Paris. Elle réunit Eddy Mitchell et Fred Testot qui jouent côte à côte sur les planches les rôles qu’occupaient Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo.

Fred Testot tient le rôle de Gabriel Fouquet, publicitaire, père d’une petite fille qui se rend à Tigreville en Normandie pour la voir. Il loge à l’hôtel de Monsieur et Madame Quentin, joués par Eddy Mitchell et Evelyne Dandry. Fouquet se noie dans l’alcool pour tenter d’oublier l’échec de sa vie sentimentale avec Claire. Au contraire, M. Quentin a promis à sa femme d’arrêter la boisson depuis le débarquement de juin 1944. Une amitié attachante se noue entre les deux hommes que rien ne semble pourtant réunir, si ce n’est le rêve d’ailleurs (la Chine pour M. Quentin et l’Espagne pour Gabriel Fouquet).

A la mise en scène de Stéphane Hillel et aux superbes décors d’Edouard Laug, s’ajoute le scénario de Stephan Wojtowicz, qui a réussi son pari. Il a su gérer avec brio la transposition entre Blondin et Audiard, l’adaptation est un succès. Le scénario est simple mais efficace avec des répliques cultes telles que « Dis-toi bien que si quelque chose devait me manquer, ça serait plus le vin, ça serait l’ivresse. »

Le scénario ne serait rien sans les acteurs qui s’exercent dans une parfaite distribution des rôles. On retrouve un Eddy Mitchell subtil bien qu’il n’avait pas foulé les planches depuis 2008 et un Fred Testo drôle et attachant dans le rôle d’un fan de tauromachie. Complices, ils incarnent parfaitement la relation entre M. Quentin et Fouquet dessinée par Blondin et Audiard. Forts de leur expérience, Evelyne Dandry et Stephan Wojtowicz, nominé à un Molière, sont parfaits dans leurs seconds rôles. La bonne ambiance. On remarque la bonne ambiance qui règne au sein de la troupe, qui fait passer au public un bon moment.