Selon une enquête Ipsos publiée jeudi 29 octobre, un enfant sur dix de moins de deux ans s’endort avec un casque ou des écouteurs dans les oreilles. Cette tendance alarme les pédiatres et les médecins ORL.

Dans les années 1980, avec l’apparition du walkman, les parents s’inquiétaient de l’impact des écouteurs sur l’audition des adolescents. Trente ans plus tard, les parents ne s’inquiètent même plus de « bercer » leurs enfants en bas âge avec un casque ou des écouteurs. Car il s’agit bien aujourd’hui d’une tendance. Selon une enquête Ipsos publiée jeudi, les écouteurs remplacent la berceuse chez un enfant sur dix de moins de deux ans.

« Nous sommes très inquiets de voir que la berceuse est remplacée par le casque », commente Jean-Louis Horvilleur, un audioprothésiste qui a coordonné l’enquête réalisée pour le compte de l’association « la semaine du son » avec notamment le soutien de la Direction générale de la santé (DGS).

Voici les chiffres qui ressortent de l’enquête menée auprès de 1500 personnes, dont 500 parents d’enfants de 0 à 6 ans, 511 enfants de 7 à 12 ans et 502 adolescents de 13 à 19 ans. Chez les 0 à 6 ans, 21% utilisent des écouteurs, 74% pour les 7-12 ans et 95% pour les 13-19 ans. Mais le chiffre le plus surprenant concerne les 0-2 ans : 15% d’entre eux utilisent les écouteurs lors de longs trajets en voiture (71%) ou au lit (61%).

61% des enfants de

Bercer son nourrisson avec un casque peut paraître tentant mais n’est pas forcément une bonne idée (crédits : L’Express).

« C’est de la folie »

En regardant ces chiffres, les médecins ORL et les pédiatres ont fait part de leur désolation. « C’est consternant », a déclaré Jean-Michel Klein, président syndical national des médecins ORL. Selon lui, cette tendance a des conséquences sur l’audition à long terme car les enfants en bas âge sont « incapables de dire si le son est trop fort. » « On va en faire des sourds à 30 ans », a-t-il ajouté.

Chez les pédiatres, la consternation est la même. « C’est de la folie », estime le Dr François-Marie Caron, ancien président de l’association française des pédiatres. « On sait déja que l’écran avant 3 ans est déraisonnable, mais le casque sur les oreilles avant l’âge de 6 à 8 ans est tout aussi déraisonnable. Le risque, c’est l’excitation par rapport au sommeil mais également une stimulation auditive excessive. »