Une adolescente a reçu une amende par la police pour perte de temps après s’être plainte d’une agression par son ex petit-ami, qui l’a prétendument assassinée quelques mois plus tard.

Shana Grice, 19 ans, a été retrouvée morte en août dernier la gorge tranchée dans sa chambre à Portslade au Royaume-Uni, seulement quelques mois après s’être plainte à la police que son ex petit-ami Michael Lane la harcelait. Le jeune homme l’aurait apparemment assassiné avant d’essayer de mettre le feu à la pièce.

Le procès pour meurtre de son ancien petit-ami Michael Lane, 27 ans, vient de débuter.

La victime a contacté la police à de nombreuses reprises

En mars 2016, Shana Grice a contacté la police pour signaler une altercation avec Michael Lane après qu’il lui ait tiré les cheveux et ait essayé d’attraper son téléphone portable. Néanmoins aucune action n’a été prise contre lui. Lorsque la police a découvert que le jeune homme était son petit ami, la victime a reçu une amende pour « avoir fait perdre son temps à la police en faisant une fausse déclaration, » ont entendu les jurés au procès.

Mais ce n’est toutefois pas la seule fois où Shana Grice s’est plainte à la police du comportement de son ex petit-ami. La jeune femme a en effet contacté les forces de l’ordre à plusieurs reprises avant son meurtre, d’après The Telegraph. En juillet, Michael Lane avait volé une clé de la maison de la jeune fille pour y entrer pendant la nuit et la regarder dormir. Le lendemain, la victime a affirmé avoir reçu sept appels d’un numéro caché qu’elle pensait liés à l’incident de la veille. La police lui a annoncé qu’il n’y avait pas de nouvelle ligne d’investigation selon eux. Un mois seulement avant son meurtre, Shana Grice a à nouveau contacté la police pour leur signaler qu’elle était suivie par Michael Lane.

Le meurtrier présumé était « obsédé » par la victime

Selon les informations partagées avec les jurés, Michael Lane est devenu « obsédé » par l’adolescente après qu’elle se soit remise en couple avec son ancien partenaire Ashley Cooke, rapporte The Independent.

Une conversation téléphonique entre la victime et son ex petit-ami a été entendue par le jury. Au cours de celle-ci, Shana Grice a confronté Michael Lane à propos de son « étrange » comportement. D’après The Independent, il lui a répondu : « De toute évidence quelque chose ne va pas, mais je ne sais pas ce que c’est. Je dois trouver, ou être enfermé ou quelque chose. »

Le meurtrier présumé a déclaré à la cour avoir eu des relations sexuelles avec la victime deux jours avec son décès. Il était apparemment choqué quand il a découvert son corps après que la porte de la maison ait été laissée ouverte. « Je l’ai vu effondrée contre le lit. Elle ne bougeait plus. J’ai vu le sang sur le lit et sur le sol. (…) J’ai cru qu’elle était morte. Je ne savais pas quoi faire. » Michael Lane a ensuite fui la scène du crime sans appeler les secours, ni vérifier les signes vitaux de la victime.

L’ex petit-ami nie toujours avoir tué Shana Grice. Le verdict du procès n’a pas encore été annoncé.

A lire aussi >> Un père viole sa fille lesbienne pour lui prouver que « le sexe est mieux avec les hommes »