Ce jeudi 3 août 2017, une adoption définitive par l’Assemblée de l’initiative de loi d’Emmanuel Macron après de nombreux débats.

Le Parlement a adopté le premier texte de moralisation de la vie publique. L’Assemblée et le Sénat ont voté avec un total de 383 voix contre 3, avec 48 abstentions.

Adoption définitive par l’Assemblée d’un premier texte

Le projet de loi ordinaire comporte deux mesures phares visant à restaurer la confiance dans la vie politique. D’une part, l’interdiction des emplois familiaux de collaborateurs et d’autre part, l’instauration d’un nouveau régime pour les frais parlementaires.

Résultat d’une promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la moralisation de la vie politique comprend un second texte. Il doit également être adopté par les députés et sénateurs au Parlement mercredi prochain. Ce projet de loi organique, lui, a pour objectif la suppression de la réserve parlementaire.

Pour en savoir plus : Les députés votent l’interdiction des emplois familiaux.