À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève, Airbus et Italdesign ont dévoilé le prototype de leur première voiture volante, la Pop.Up.

Elle est rapidement devenue la vedette de cette 87ème édition du salon de l’automobile de Genève, en Suisse. Réalisée en partenariat avec l’italien Italdesign, cette voiture volante est le premier véhicule modulaire entièrement électrique, à émission zéro. Il permet d’exploiter à la fois l’espace terrestre et aérien.

Un véhicule proposant plusieurs modes de transports

À la frontière entre la voiture et le drone, ce véhicule modulable pourrait révolutionner le transport de demain. Il est principalement conçu pour réduire l’encombrement dans les métropoles, aujourd’hui trop encombrées. « De nos jours, les automobiles font partis d’un écosystème beaucoup plus vaste« , explique Jörg Astalosch, CEO d’Italdesign dans un communiqué. « Si vous souhaitez concevoir le véhicule urbain du futur, la voiture traditionnelle ne peut être la seule solution pour les métropoles : vous devez également prévoir une infrastructure durable et intelligente. » Le géant de l’aviation a donc misé sur un véhicule capable à la fois de se déplacer sur une route, à l’image d’une voiture traditionnelle, mais également de voyager dans les airs.

La capsule peut accueillir deux passagers

Via une application, les passagers planifient leur trajet et réservent leur voyage à bord de l’une de ces capsules. Le système leur suggère alors automatiquement la meilleure solution de transport, en fonction des horaires, de l’encombrement du trafic, des coûts, des demandes de covoiturage, etc. La capsule, pouvant accueillir deux passagers et entièrement autonome, pourra alors effectuer le trajet en jonglant entre le module sol et le module air selon les conditions du trafic. Une fois le trajet effectué, la capsule regagnera toute seule sa plateforme de recharge jusqu’à une prochaine demande.

Aujourd’hui à l’état de prototype, ce véhicule multimodale pourrait voir le jour d’ici une dizaine d’année.