Jeudi 17 août 2017, une explosion surgit à Alcanar. En fin d’après midi, une fourgonnette s’élance sur la foule piétonne à La Rambla. Quelques heures plus tard, le processus se renouvelle au sud de Barcelone, à Cambrils. Daesh a revendiqué le premier attentat à la fourgonnette. Les autorités travaillent sur l’hypothèse d’un lien entre les trois événements et sont toujours à la rechercher des auteurs des attentats terroristes.

Bilan humain

Au cours de la soirée, le bilan n’a cessé de s’alourdir pour atteindre finalement un total de 14 morts et plus d’une centaine de blessés. Parmi eux, des touristes français également. Le ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, annonce 26 blessés français, dont 11 grièvement. L’explosion à Alcanar a fait un mort, tandis que l’attentat à Cambrils a blessé 6 civils et un policier.

Lire aussi : Réactions de soutien en provenance des quatre coins du globe après les attentats survenus en Espagne.

Du côté des assaillants à Cambrils, ils ont été arrêtés par une patrouille des Mossos d’Esquadra, la police catalane. Alors qu’ils étaient à bord de leur Audi A3, quatre d’entre eux ont été abattus alors que le cinquième n’a succombé à ses blessures que plus tard.

Les auteurs des attentats terroristes

Les forces de l’ordre catalanes se sont mobilisées pour intercepter les auteurs présumés des attaques. Elles ont procédé à plusieurs arrestations dont un marocain et un originaire de l’enclave de Melilla, en Espagne. Cependant, les quatre suspects ne semblent toujours pas correspondre au loueur et conducteur de la fourgonnette.

Selon la Garde civile espagnole, une recherche active du principal suspect de l’attaque terroriste de Barcelone serait en cours. Il s’agit de Moussa Oukabir. Ce dernier aurait volé les papiers de son frère Driss Oukabir avant l’attentat. Il aurait ensuite pris la fuite à pied et sans armes, en descendant de la fourgonnette.

A Alcanar, la maison où s’est produit l’explosion était occupée illégalement. Ce sont des voisins qui ont rapporté l’information au Daily Mail. Les policiers se penchent actuellement sur le lien très probable entre l’explosion à Alcanar et les deux attaques à la voiture bélier à Barcelone et Cambrils afin de retrouver les auteurs.