Après le succès du mode avion développé par Apple, le géant américain a développé une nouvelle fonctionnalité « do not disturb while driving ». Le but : éviter les distractions au volant. Ce mode voiture sera disponible dès l’automne 2017 avec la mise à jour iOS 11.

 

Sécurité routière : une priorité

C’est sur la scène de la WWDC (Worldwide Developers Conference) en Californie que Craig Federighi, vice-président sénior de l’ingénierie logicielle, a introduit cet ajout. Il exprime son souhait de renforcer la sécurité routière en évitant que les conducteurs ne se fassent distraire par des messages ou appels illuminant leurs écrans.

Le fonctionnement est très simple : lorsque ce mode voiture est activé, un message choisi par le conducteur sera envoyé automatiquement aux correspondants tentant de le joindre (tel que « je verrai votre message lorsque j’arriverai à destination ») et aucune notification d’application ou de jeux ne sera reçue tant que le mode sera activé. Ainsi, cela empêche toute distraction visuelle ou sonore le long du trajet.

Cependant, Apple précise que l’utilisateur de ce mode voiture peut désigner des contacts privilégiés, qui eux pourront le joindre même si ce mode est activé, et cela dans le but d’assurer la tranquillité d’esprit des conducteurs qui savent qu’ils pourront tout de même être contactés, notamment en cas d’urgence.

Apple va même plus loin en permettant aux applications GPS (telles qu’Apple Maps) de rester certes ouvertes mais uniquement en consultation : il sera impossible de conduire et de rentrer une adresse au même moment.

Une fonctionnalité attendue depuis longtemps

L’agence de sécurité routière américaine avait déjà en 2016 demandé à divers constructeurs de smartphone, dont les deux géants Apple et Samsung, d’introduire un mode de ce type sur leurs appareils afin d’éviter la hausse des accidents au volant faute d’inattention (l’utilisation des objets connectés étant la première cause d’accidents mortels au volant en Europe d’après le baromètre annuel de la Fondation Vinci autoroute). Sous la pression croissante de nombreux consommateurs californiens, Apple a alors breveté ce mode « ne pas déranger, je conduis » en 2016 mais Windows Phone et Android ont devancé l’entreprise en introduisant leur mode conduite la même année.