« Un grand moment de solitude », comme dirait l’humoriste Jean-Marie Bigard ! Ça s’est passé jeudi, au meeting d’athlétisme d’Oslo en Norvège lors du concourt de saut en longueur. L’athlète nigériane Blessing Okagbare s’est donc élancée pour son premier saut.

Sa planche était parfaite. Sa longueur… un peu moins. Mais un détail a sans doute surpris les commentateurs du monde entier. C’était de voir les cheveux d’Okagbare littéralement tomber en un bloc lors de sa réception dans le bac à sable.

La colle a fait défaut…

Pas besoin de beaucoup de temps pour comprendre qu’il s’agissait en fait d’une perruque que l’athlète arborait. Et que la colle a visiblement fait défaut sur ce coup-là… Après ce moment de gêne, Okagbare a fini par ramasser sa perruque et la remettre sur sa tête.

Au passage, rien n’a vraiment souri à notre athlète nigériane jeudi à Oslo. Elle a terminé le concours à une décevante 7ème place avec une marque à 6m48.