L’athlète français Mahiedine Mekhissi a manqué le podium pour vingt-sept centièmes de seconde lors du 3000 m steeple à Londres mardi soir. Malgré la réclamation déposée contre l’Américain Evan Jager (3e), pas de médaille pour le Rémois, qui termine au pied du podium.

Le spécialiste du 3000 m steeple n’a pas caché sa déception à l’issue de sa prestation au micro de France Télévisions mardi soir. Malgré une remontée fantastique sur le trio de tête dans le dernier kilomètre, Mahiedine Mekhissi termine au pied du podium (8’15″80). Le Français revient donc sans médaille des Mondiaux de Londres 2017. Une épreuve remportée par le Kényan Conseslus Kipruto (8’14″12). Le Marocain Soufiane Elbakkali, deuxième, s’empare de la médaille d’argent (8’14″49).

« Il y a forcément des regrets. Je ne peux pas me satisfaire d’une 4e place. Je reviens de loin mais j’ai été spectateur de la course, je n’ai pas été acteur. Quand j’ai accéléré, il était trop tard. J’ai été blessé cette année et je suis arrivé ici malade. Je prenais des médicaments et je n’étais pas en confiance. J’ai commis des erreurs de débutant. Si j’avais été au contact, la course aurait été pour moi. »

La réclamation de la délégation française rejetée

La délégation tricolore avait déposé un appel à l’encontre de l’Américain Evan Jager dans la soirée. Et pour cause, ce dernier aurait marché sur la ligne à deux reprises durant la course. La demande de l’instance française a finalement été rejetée et Mekhissi ne remportera pas la médaille de bronze.

Marius Bocquet

A lire aussi : Athlétisme : Pierre-Ambroise Bosse champion du monde du 800m