Grâce à une campagne de sensibilisation menée sur les réseaux sociaux, la mère d’Asher Nash, un petit garçon trisomique, a convaincu l’enseigne OshKosh, spécialisée dans le prêt-à-porter pour enfants, d’engager son fils comme égérie.

Elle souhaitait montrer la beauté de son fils trisomique, au-delà de sa différence. Megan Nash, mère d’un petit garçon atteint de trisomie 21, a convaincu l’enseigne OshKosh, spécialisée dans le vêtement pour enfants, d’engager son fils Asher comme mannequin.

Cette belle histoire a commencé lorsqu’une agence de mannequin de Buford en Géorgie, a refusé la candidature d’Asher Nash. La cause de ce rejet ? L’annonce postée « ne spécifiait pas rechercher un bébé avec des besoins spéciaux », selon CBS.

A lire aussi : Avant Rio, les Trisome Games entrent en jeu

Megan Nash a alors décidé de réagir sur les réseaux sociaux, en postant une photo de son bébé sur la page « Changer le visage de la beauté ». Reprise par le groupe « Enfants atteint de trisomie », le cliché a été partagé au moins 123.000 fois. La marque OshKosh a fini par apprendre l’histoire d’Asher et a invité le bébé à poser pour sa campagne publicitaire de fin d’année.

Une initiative unanimement saluée

Selon Megan Nash sur CBS News, le fait d’ « exposer des gens avec des besoins spéciaux [dans des publicités] montre au monde que ces personnes ont de la valeur tout comme chaque personne « normale » « . Elle explique également vouloir « que les gens soient capables de voir mon fils ou d’autres comme lui en publicité et de ne pas se dire instantanément « oh il est trisomique ».  »

A lire aussi : Toulouse: Les personnes atteintes de trisomie mises à l’honneur

Sur les réseaux sociaux, la démarche de la maman a été saluée. « Merci Oshkosh de reconnaître à nos enfants aux besoins spéciaux le droit d’être traités avec justice, égalité et amour », peut-on par exemple lire sur la page Facebook « Changer le visage de la beauté ». La chaîne de télévision NBC a même consacré à Asher Nash un reportage complet, qui montre la vie quotidienne du petit garçon. Un garçon aussi beau que n’importe quel mannequin.

Crédit photo à la une: Screenshot Nightly News