Paul-Marie Coûteaux, tête de liste FN-Rassemblement bleu marine dans le VIe arrondissement de Paris pour les élections municipales, évoque sur son blog l’idée de « concentrer » les Roms « dans des camps ».

Le président de Souveraineté, Indépendance et Libertés (SIEL, un micro-parti allié au FN au sein du RBM) évoque dans plusieurs articles la présence de Roms qu’il qualifie d’« invasion » et de « lèpres » portant atteinte à « l’ordre esthétique » du 6e, arrondissement huppé.

Il souhaite intégrer les Roms dans sa campagne car « ils témoignent de l’abandon quasi complet de la dignité nationale ». L’article est agrémenté de photos : « Je me prends à les photographier lorsque j’en croise un trop grand nombre ».

Il a ensuite déclaré à l’AFP : « ll n’y a pas un endroit dans ce texte où je demande la construction de camps, de barbelés. C’est la forme interrogative ».