Le salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars, au parc des expositions, Porte de Versailles.

Comme chaque année, c’est l’engouement du côté des médias, d’autant qu’à quelques semaines des élections, on devrait assister à un vrai défilé politique. Mais au-delà de l’image caricaturale que l’on peut avoir de ce salon, il y a pleins de raisons de s’y rendre. La centaine de stands et les 3 800 animaux présents sur le salon vous feront traverser la France pour découvrir son agriculture et ses produits locaux.

Découvrir le monde de l’agriculture et ses techniques

Parce qu’on s’intéresse trop peu au monde l’agriculture, le salon vous fera découvrir les différents métiers de l’agriculture. Des représentants de toutes les professions agricoles seront sur le salon pour répondre aux questions et expliquer les méthodes et les outils qu’ils utilisent au quotidien. C’est également l’occasion de visiter une ferme géante en plein cœur de Paris.

Profiter des produits locaux à déguster

Le salon de l’agriculture rassemble des agriculteurs venus de toute la France, avec bien évidemment leurs spécialités qui vous attendent à chaque virage du salon. Vous pourrez déguster de la charcuterie, des légumes, du fromage… Mais vous trouverez aussi de quoi se désaltérer, avec des dégustions de vins à vous en faire tourner la tête. N’est-ce pas, monsieur Manuel Valls ?

S’essayer aux ateliers proposés sur le salon

Chaque année, de nombreux stands proposent des activités ludiques, pour les petits comme pour les grands. On trouve par exemple des ateliers de cuisine, de fabrication de cuir ou de sculpture au couteau sur bois, mais aussi des ateliers découvertes sur la nourriture ou l’agriculture. Un stand vous propose même de visiter une exploitation en réalité virtuelle !

Trouver un job dans l’agriculture

Des entreprises de travaux agricoles, forestiers et ruraux seront aussi présentes sur le stand pour proposer des offres d’emplois. Des jeunes seront à votre écoute pour répondre aux questions et expliquer les démarches à suivre, les niveaux d’études requis pour des postes en France ou à l’international. Le salon accueille également les finales du concours général agricole, auquel participent plus de 11 000 étudiants et jeunes professionnels de France.

Poser avec Fine, la mascotte du salon

Comme chaque année, le salon de l’agriculture s’est doté d’une mascotte. Cette année, c’est Fine, une vache originaire du Loire-Atlantique, qui a été désignée. Cette vache de race bretonne Pie-Noir, appartient à Cédric Briand, éleveur depuis 10 ans dans une exploitation d’une quarantaine de bêtes. La mascotte sera présente tout au long du salon, à retrouver dans le Pavillon 1.

À lire aussi: 1870-2015: Retour historique sur le Salon de l’agriculture