A 2H20 de Paris en avion seulement, Séville se présente comme la destination parfaite pour passer un week-end culturel et sous le soleil.

L’été à Séville il fait chaud, trop chaud. Le mercure flirte actuellement avec les 40 degrés.  De plus, des foules de touristes se pressent en Andalousie à l’approche de l’époque estivale. Mieux vaut donc privilégier les périodes de mi-saison. La ville bénéficie en effet d’un climat méditerranéen, avec des hivers doux et des étés chauds et secs.

Le centre historique de Séville n’étant pas très grand, il est possible de déambuler dans les charmantes petites ruelles du Barrio Santa Cruz, et ainsi de tout voir à pied.

Parmi les immanquables, la place d’EspagnePlaza de España, pour faire plus local -. Fondée à l’occasion de l’exposition hispano-américaine, elle s’étend sur près de 200 mètres de diamètre. Les canaux, surmontés de quatre ponts, longent un bâtiment grandiose en arc de cercle.

Un des traits principaux de la ville est son Alcazar. Plus de 1000 ans d’histoire de la ville sont condensés dans ce bâtiment hors norme où culture catholique et musulmane se mêlent au fil des salles. Et pour cause, dès le Xe siècle le calife omeyyade Abderramann III y fait bâtir une forteresse. Les rois catholiques s’y sont ensuite succédé.

l'alcazar de séville marine chaize

L’Alcazar (©Marine Chaize)

 

Toujours dans le domaine historique, et faisant face à l’alcazar, la cathédrale de Séville. Au-delà même d’être réputée pour sa taille –  il s’agit de la troisième plus grande cathédrale du monde, après celles de Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul à Londres – elle est connue pour son emplacement. En effet, elle a été bâtie sur les lieux de l’ancienne grande mosquée et est actuellement accolée à la Giralda, l’ancien minaret, auquel il est possible de monter.

Plusieurs musées méritent également le détour, parmi lesquels le Musée des Beaux-arts, le Musées archéologique, ou encore le Centre andalou d’art contemporain.

La gastronomie andalouse

Au-delà même d’une grande beauté architecturale, Séville c’est aussi une gastronomie. Les amateurs de sucré se précipiteront sur les churros y chocolate, la spécialité espagnole par excellence. En soirée, les plus gourmands opteront pour les fameuses tapas, accompagnées d’une sangria, Séville disposant d’une vie nocturne animée.

churros

Il est également possible de prolonger son week-end tant la région est belle. Une semaine peut-être la bienvenue pour visiter le reste de l’Andalousie, et notamment Grenade et Cordoue