Cette nuit, le compte Twitter du Ministère de la Culture a été détourné par un utilisateur qui s’est présenté comme le fils d’une employée du ministère, âgé de 13 ans. Il en a alors profité pour insulter les internautes et répondre à des sollicitations insolites.

 

Vers une heure du matin cette nuit, ceux qui n’étaient pas encore couchés ont assisté au détournement de compte du Ministère de la Culture sur Twitter.

Des messages un peu étranges, dérogeant au sérieux habituel du compte, ont alors été postés. Pendant plus d’un heure, un hacker échange des dizaines de Tweets avec les internautes et affirme ne rien faire « d’illégal ». Il s’identifie vite comme étant le fils de la community manager du ministère.

Le garçon de 13 ans aurait également fait la pub de son compte personnel Twitter ViViTiX, suivi par plus de 7.000 personnes, mais qui a depuis été supprimé. Un autre compte, VivitixLeRetour a été créé mais personne ne sait s’il s’agit vraiment de la même personne ou de quelqu’un profitant du buzz.

L’adolescent a également profité de son petit moment de gloire pour s’inviter à la Paris Games Week et demander un siège à côté de son gameur préféré.

Mais il ne s’est pas arrêté là et s’est aussi moqué d’un Youtuber qui fait parler de lui pour ses « expériences sociales » risquées : Ibra TV. Celui-ci était d’ailleurs supposé venir perturber le défilé du 14 juillet mais en avait décidé autrement.

 

 

 

Des insultes à tout va

L’adolescent s’est aussi bien amusé à insulter les internautes. Des féministes, aux mamans, tout le monde a eu droit à une petite dédicace du hacker.

Il a cependant fait une exception pour les internautes qu’il voulait draguer et a profité de sa notoriété d’un soir pour adresser des messages à quelques filles.

Les politiques n’ont pas été oubliés. Le hacker s’est ainsi moqué de Manuel Valls, victime de Twitter depuis quelques semaines déjà.

 

Et comme les politiques, a souhaité faire ses propres promesses d’élu.

 

Excuses sur Twitter

Depuis, le contrôle du compte officiel du Ministère de la Culture a été repris. Ce matin, ils ont alors diffusé un message d’excuse sur le réseau social, ainsi qu’un petit communiqué sur lequel on peut lire : « le compte du Ministère de la Culture a été usurpé dans la nuit du 17 au 18 juillet. Le Ministère de la Culture présente toutes ses excuses pour ces tweets indésirables. Les messages inappropriés ont été supprimés depuis. »

Tous les messages ont certes été supprimés du compte mais les captures d’écran continuent de circuler. Le hashtag @ministèrechomâge que le hacker avait lancé est toujours dans les trends sur le réseau social et les internautes rient encore de cette nuit étrange.

 

Le coupable, lui, avait ironisé de la situation en affirmant avoir préparé son départ pour Los Angeles afin d’échapper à la punition de sa mère.