Le tribunal de Calais vient de juger une affaire digne des meilleures affaires insolites. Il serait même question de violences conjugales de la part des deux membres.

 

En ce début de semaine, le sujet doit faire le tour des conversations dans cette commune du Pas-de-Calais. Âgés tous deux d’une trentaine d’années et parents de deux enfants, un couple s’était disputé en décembre et février derniers. Des coups avaient même été échangés…

 

Lorsque la plongée crée des conflits à Calais…

Alors que chacun avait décidé de porter plainte contre l’autre, le couple s’est logiquement retrouvé au tribunal vendredi dernier.  En plus de reconnaître leurs gestes, l’homme et la femme ont surtout dû s’expliquer sur les raisons de ces actes violents.

L’occasion de révéler une habitude de vie aussi inattendue que cocasse : le père de famille avait coutume de s’habiller jour et nuit en combinaison de plongée. Pour des raisons personnelles, l’homme ne quittait jamais sa tenue si particulière. Interrogée elle aussi, la femme n’a pas hésité à utiliser le terme « d’addiction ».

Devant cette situation qu’on imagine embarrassante pour sa femme, cette « coutume » a donc provoqué de nombreux désaccords et conflits au sein du couple. Pendant le procès, il a notamment été révélé qu’il y avait eu des coups de poings, coups de pieds et des tentatives d’étranglement.

Si l’affaire apparaît insolite, elle n’en reste pas moins sérieuse. Les deux individus ont donc été condamnés à deux mois de prison avec sursis. Après avoir vécus deux ans ensemble, les deux sont aujourd’hui séparés et la mère de famille est partie vivre dans un foyer. Le plongeur s’est dit conscient du problème et a assuré se faire soigner. À la barre, il aurait en effet certifié que son seul désir maintenant était de pouvoir reconstruire sa famille et de laisser ces épisodes de violences derrière eux.

 

 

A lire aussi >> Catwoman condamnée à huit ans pour tentative d’assassinat