Charles Edward Anderson Berry Sr, alias Chuck Berry, est mort samedi 18 mars 2017 dans sa maison du Misouri. Il avait 90 ans. Chuck Berry fut une grande figure du rock’n roll dans les années 1950, 60 et 70. Des chansons comme Johnny B. Goode, Roll Over Beethoven ou Sweet Little Sixteen sont des standards.

Surnommé « Crazy legs » pour son jeu de jambes phénoménal, Chuck Berry découvre la musique grâce à ses parents choristes, dans une petite église du Missouri. Mais il commence d’abord sa vie d’adulte en étant coiffeur. Marié et père de famille, il arrondit ses fins de mois en jouant de la guitare dans des clubs. C’est comme cela qu’un jour le bluesman Muddy Waters le repère. Le succès débute pour lui en 1955 avec le titre Maybellene. Après cela, Chuck connaîtra la carrière qu’on lui connaît, entrecoupée de nombreux démêlés avec la justice. Il est notamment poursuivi puis emprisonné en 1961 pour des affaires de moeurs.

Un dernier album à 90 ans

Chuck Berry fut surtout l’idole d’une jeunesse blanche américaine fascinée par le rock, qui se reconnaissait dans les thèmes de ses chansons : la fête, le flirt, les voitures, l’école etc…Après avoir renoué avec le succès dans les années 1970 avec My Ding A Ling, l’artiste multiplit et monnaie chèrement ses tournées. Mais après de nouveaux ennuis judiciaires, il décide de se retirer peu à peu de la scène. Il continue cependant à donner des concerts, de plus en plus espacés.

Le jour de son 90e anniversaire, il avait créé la surprise en annonçant la sortie d’un nouvel album, son premier depuis près de 40 ans. Sobrement intitulé « Chuck », l’album a été enregistré dans des studios près de Saint-Louis et devait sortir dans le courant de cette année.