Le PDG de la Walt Disney Company, Bob Iger, a annoncé que Disney quitte Netflix. La société met fin à son accord de distribution. Disney va lancer sa propre plateforme de diffusion de flux continu sur internet.

S’adapter aux consommateurs

Bob Iger affirme que Disney et Netflix entretiennent une « bonne relation ». Ce n’est donc pas pour déclarer la guerre au géant des services de vidéo à la demande que Disney quitte Netflix et prend son indépendance.

Seulement, du côté de Disney, les parcs à thème ont été les uniques porteurs de profits. Le chiffre d’affaires de Disneyland a augmenté de 12%. Les chaînes câblées, elles, constatent une chute d’audience de 23% et le box-office ne fait pas de fleur non plus concernant les résultats. Le réseau de télévision sportif ESPN, racheté par la Walt Disney Company, perd également des abonnés à hauteur d’environ 5 millions.

La télévision et le cinéma ne portant pas les fruits espérés, Iger devait agir. Il s’engage dans un premier temps à retirer les productions Disney et Disney Pixar de Netflix. Les téléspectateurs devront retourner aux chaînes câblées pour accéder à ce contenu en attendant la nouvelle plateforme.

Disney quitte Neflix pour le concurrencer

Bob Iger fait le constat des pratiques et de la demande qui se concentrent sur internet. Il conclut alors sur la nécessité pour Disney de suivre la tendance. Pour lui, « avoir le contrôle d’une plateforme c’est contrôler [leur] destinée » confie-t-il à CNBC.

Dans un premier temps, début 2018 sera consacré au sport. Un service de diffusion en ligne sera créé à l’image de l’Entertainment Sport Programming Network (ESPN). Il y aura donc plus de 10 000 événements sportifs par an. Entre autres, les événements du Grand Slam du tennis, les contenus de la Major League of Baseball (MLB), de la National League of Hockey (NLH) et de la Major League of Soccer (MLS).

Dès la fin de l’année 2018, les films produits par Disney seront disponibles sur la nouvelle plateforme de flux continu. Prochainement lancée par la compagnie, Toy Story 4, La Reine des Neiges 2 et le film du Roi Lion y seront diffusés. Cependant, Marvel Tv reste sur Netflix.

Enfin, d’ici 2019, de nombreux investissements sont en cours pour alimenter la nouvelle plateforme. Disney a déjà racheté 33% de Bam-Tech, l’entreprise de développement d’applications mobiles. Le but est de proposer un service de streaming direct aux consommateurs. Aussi, Bob Iger parle d’importants investissements dans des films et séries exclusifs à la nouvelle plateforme.