Connue pour son attrait pour la technologie et les constructions extravagantes, Dubaï l’a encore une fois prouvé en présentant un robot qui intégrera les forces de police du pays.

PAL Robotics, entreprise espagnole, a conçu ce robot REEM. Il mesure 1m65, pèse une centaine de kilos et se déplace sur des roues.

Encore plus étonnant, Dubaï veut que d’ici 2030, ce type de robot représente 25% des forces de l’ordre de l’émirat. Ce projet un peu fou a été confirmé par le directeur général du département des services intelligents de la police de Dubaï, Monsieur Al Razouqi.

« Nous voulons que tout soit connecté et intelligent au sein de la police dubaïote. En 2030, nous aurons la première station de police intelligente qui ne nécessitera pas d’employés humains. » Khalid Nasser Al Razouqi

Encore loin d’un robocop

Chaque chose en son temps. Le robot présenté lors du salon du GITEX en 2016, est aujourd’hui équipé de l’Intelligence Artificielle développé par IBM. Elle permet par exemple à certains contrevenants de payer leurs amendes ou à des citoyens lambdas de signaler un délit.

Il ne peut pas pourchasser des suspects mais a la capacité de pouvoir reconnaître des visages à 30 mètres de distance. Des officiers peuvent en prendre le contrôle et récemment la police a déclaré qu’elle travaillait depuis quelques temps sur des modèles avec plus de capacités physiques.

Dubaï : un robot va intégrer les forces de police

Dubaï Media Center

Reste à observer la réaction des citoyens face à ce nouvel officier de police d’un genre nouveau.