Le magazine Forbes a dévoilé son top 100 des femmes les plus puissantes de la planète. Angela Merkel est première, suivie d’Hillary Clinton, candidate à la maison blanche, et de Mélinda Gates, femme de Bill Gates.

Les critères sont leur fortune, leur puissance médiatique, leur impact et leur sphère d’influence. Le classement compte des femmes d’affaire, politiques, philanthropes, ou des célébrités. Il y a en tout 8 chefs d’état, 9 en ajoutant la Reine Elizabeth II (41ème), et 15 milliardaires.

Un podium habitué du classement

Angela Merkel occupe la première place pour la 4ème fois consécutive, et la 10eme fois depuis la création de ce classement, en 2004. Forbes justifie ce choix : « Elle a remporté en décembre 2014 un troisième mandat de quatre ans à la tête de l’économie la plus dynamique d’Europe, faisant d’elle la plus ancienne élue en poste de l’Union européenne« . Sa place de chef d’Etat le plus puissant de l’Union Européenne est aussi soulignée: elle a « combattu une récession nationale durant la crise économique mondiale » et est « au cœur des efforts pour essayer d’aider la Grèce à relancer son économie« .

Hillary Clinton la talonne, elle qui était 6ème l’année dernière. Melinda Gates, présente depuis 2010 dans le classement, referme le podium : elle a légué en 2014 3,9 milliards de dollars à des œuvres de charités, et plus de 33 milliards depuis la création de sa fondation Bill & Melinda Gates en 2000.

Politiques, femmes d’affaire et célébrités

La seule française est la patronne du FMI Christine Lagarde, 6eme. On retrouve d’autres politiques dans la suite : Dilma Rousseff, présidente du Brésil est 7ème, ou des femmes d’affaires, comme Marissa Meyer la PDG de Yahoo (22ème).

La première célébrité est Beyoncé (21eme), suivie de la présentatrice Ellen DeGeneres (50ème), et d’actrices comme Angélina Jolie (54ème) ou des chanteuses. Taylor Swift fait son entrée au classement à la 64ème place : en  plus d’une énorme communauté de fans à travers la planète,  « la petite chérie de l’Amérique » devrait gagner jusqu’à 100 millions de dollars en 2015 pour la sortie de son album 1989, qui connait un énorme succès: son clip Bad Blood a été visionné 20 millions de fois en 24 heures sur Vévo, battant le record du monde

Lady Gaga, le mannequin Gisèle Bündchen et la chef de l’opposition birman Aung San Suu Kyi ne font plus parti du classement cette année.