Après avoir été précipité dans un baquet de Formule 1 l’année dernière pour la seconde partie de saison, Esteban Ocon s’impose comme un futur grand au cours de cette année 2017. Le pilote originaire d’Evreux ne cesse d’enchaîner les bons résultats depuis ses débuts chez Force India. Le français a marqué des points lors de 6 des 7 premiers grand prix. Il était même sur une série de cinq résultats dans le top 10 avant le Grand Prix de Monaco.

Que penser de ces débuts (très) réussis ?

Tout d’abord, il faut noter les véritables performances du pilote français. En effet, il a su marquer les esprits sur des circuits qu’il découvrait, car lorsqu’il avait remplacé Haryanto la saison précédente, c’était pour la seconde partie de saison. Il a ainsi su s’imposer au fur et à mesure comme un prétendant légitime au top 6. Ce qui ne peut augurer que des belles perspectives pour la suite avec le retour de la F1 en Europe.

Esteban Ocon a notamment marqué les esprits lors des Grand Prix d’Espagne et du Canada. Se classant respectivement cinquième et sixième, il a fait preuve d’une maturité déjà impressionnante et il nous a prouvé qu’à l’avenir,  nous pourrions compter sur lui. Le Grand Prix du Canada en est l’exemple parfait. Le français a touché du doigt le podium, mais les consignes non-respectées par son co-équipier l’ont stoppé dans son élan. Le mexicain Sergio Perez l’a en effet bloqué, après les arrêts au stand, alors que ce dernier pointait quatrième. Les deux pilotes Force India étaient alors au contact de Ricciardo troisième.

Avant son arrêt au stand, Esteban Ocon pointait en deuxième position, et faisait course avec le pilote Mercedes, Bottas, qui avait déjà chaussé des pneumatiques neufs. Il nous a ainsi démontré sa capacité à piloter avec intelligence, en préservant ses gommes le plus longtemps possible.

Quelles perspectives s’ouvrent maintenant au pilote français ?

Membre du Mercedes Junior driver program, le normand fait ses gammes chez Force India, équipe avec laquelle il est encore sous contrat pour un an et demi. L’écurie indienne pointe actuellement au quatrième rang du classement des constructeurs. Mais tout ce qui dépasse la saison en cours n’intéresse pas encore Esteban Ocon. Le « pilote en rose » prend les courses les unes après les autres sans penser au reste. Toto Wolff, manager du team Mercedes, a quant à lui souligné les performances du français en disant qu’il était « la superstar du futur » .

« Il n’est pas encore temps de penser à ce qu’il se passera dans deux, cinq ou dix ans, ni où je serai à ce moment donné. Pour le moment je me concentre sur mes week ends de course, les uns après les autres. Si je veux continuer à pratiquer ma passion au plus haut niveau, c’est maintenant qu’il faut signer des résultats » nous confiait Esteban Ocon après le Grand Prix du Canada où il fut sur le devant de la scène.

Esteban Ocon lors du Grand Prix du Canada


Esteban Ocon lors du Grand Prix du Canada

Dans un futur proche, et au cours de cette saison 2017, le pilote français peut légitiment viser un podium. C’est même un de ses objectifs, il ne s’en cache pas. Si son évolution dans la catégorie reine du sport automobile se poursuit aussi rapidement, le français se portant déjà à la hauteur de son co-équipier, pilote en formule 1 depuis sept ans, cela nous laisserait à penser que sur des circuits où il a déjà couru auparavant, Esteban Ocon saura faire mieux que ce dernier.

Il se hisse actuellement au huitième rang du classement du championnat du monde des pilotes avec 27 points. Le pilote français a terminé toutes ses courses, et les aurait toutes terminées dans le top 10 sans une crevaison à Monaco. Mais sa régularité égaye son équipe et ses fans. Ces derniers, d’ailleurs très nombreux, voient en lui un possible futur champion du monde. Qui plus est, le français ne refuse jamais une photo, ce qu’apprécient d’autant plus ces derniers.

« C’est un pilote simple et qui a des valeurs. Il est proche de son public et ça nous fait très plaisir. Il garde la tête sur les épaules » confiait un de ses admirateurs.

Classement du championnat du monde de Formule 1, après le Grand Prix du Canada.


Classement du championnat du monde de Formule 1, après le Grand Prix du Canada.