Il s’agit donc d’une structure avec des panneaux photovoltaïques. Les passants pourront recharger leur portable, obtenir une connexion Wi-Fi et se protéger du soleil.

 

Cette invention est née d’un partenariat entre des entrepreneurs de France et d’Israël. Le premier prototype avait vu le jour en 2014 et le premier « eTree » fonctionnel avait été présenté en 2015 lors de la COP 21 à Paris.

 

Nevers, nouveau centre du développement numérique

La ville de Nevers était donc ce matin au cœur de l’actualité numérique puisque c’est dans cette ville de la Nièvre (58) qu’avait lieu l’inauguration du tout premier « eTree » d’Europe. La structure installée est d’ailleurs la même qui avait été présentée lors de la COP 21.

Lors de l’inauguration, le maire de la ville, Denis Thuriot, n’a pas manqué de rappeler que cette inauguration symbolisait l’engagement numérique pris par la ville depuis plusieurs années.

Il s’agit donc d’une grande première pour la France, et plus généralement pour l’Europe. Après les Etats-Unis, Israël et le Kazakhstan, la France devient en effet le premier pays européen à accueillir un « eTree ».

Il s’agit pour l’instant d’un projet unique en France mais des structures similaires pourraient prochainement arriver dans le pays ou chez des voisins européens. À de nombreuses reprises, Google s’est en effet dit intéressé par un tel projet.

 

Recharger son portable grâce à un arbre

Plus vrai que nature de loin, il faut en fait s’approcher un peu plus de l’arbre pour y découvrir ses spécificités. Dotée de panneaux photovoltaïques en guise de feuilles d’arbre, la structure demeure un véritable bijou numérique.

Grâce a cet « eTree », les passants pourront en effet faire recharger leur portable, ou même leur vélo électrique, et avoir accès à un réseau WI-FI. Au vu des chaleurs estivales qui s’annoncent, un tel arbre devrait faire le plus grand bien.

Cela tombe bien : les imposantes « feuilles » photovoltaïques permettront aussi de se protéger du soleil. La nuit, les quelques passants dans les rues de Nevers pourront venir s’éclairer sous ce feuillage 2.0.

 

 

A lire aussi >> Biomimétisme : Dix inventions étonnantes qui imitent la nature