François Fillon est sous le feu des projecteurs depuis qu’il est accusé d’avoir employé fictivement sa femme à l’Assemblée Nationale. Accompagné d’Alain Juppé pour une visite sur le thème du numérique, l’ex premier ministre de Nicolas Sarkozy a été un peu chahuté durant sa visite chez Deezer.

Accompagné de son ex-adversaire à la primaire de la droite, Alain Juppé, François Fillon s’est rendu, ce 19 avril, dans les locaux de Deezer. La visite devait initialement avoir lieu dans l’école d’informatique 42 mais pour des raisons de sécurité et de l’absence de volonté des étudiants de recevoir ces derniers, la visite a dû s’effectuer chez Deezer.

Mais certains des développeurs de l’entreprise musicale ne cautionnant pas sa venue dans leurs locaux lui ont réservé un accueil particulier. En effet, sur la plupart des écrans de veille, écrans d’informations et fonds d’écrans il était possible de lire la phrase « Rends l’Argent ». Il s’est avéré ensuite que les étudiants de l’école 42 voulait recevoir l’ex-premier ministre en arborant un pin’s « Rends l’Argent » et en ayant mis en fond d’écran le nom de sa femme « Pénélope Fillon ».

Plusieurs journalistes ont donc pu profiter de ce « spectacle » et en ont profité pour le partager avec la twittosphère. Un employé de Deezer a lui aussi voulu faire son coup de buzz mais a dû supprimer son tweet quelques temps après. Mais ce dernier a eu le temps d’être « screenshoté ».

Cette action a été reprise sur Twitter où, désormais, sur le hashtag #RendsLargent les internautes peuvent exprimer leur mécontentement envers le candidat Les Républicains.

Voilà un énième coup de pub qui ne fera pas les beaux jours de François Fillon à J-4 de l’élection présidentielle.