C’est un grand nom du cinéma d’horreur qui vient de disparaitre. George A. Romero réalisateur de La Nuit des Morts Vivants est mort à l’âge de 77 ans

C’est une information du Los Angeles Times qui annonce ce dimanche la disparition à 77 ans d’un des maitres du cinéma d’horreur George A. Romero. Une étiquette collée dès son premier film en 1968, devenu un classique, La Nuit des Morts Vivants, qui en fit le père du film de zombies de l’ère moderne et créateur de ce qui allait devenir une lucrative franchise.

Romero est mort dimanche dans son sommeil après « une brève mais agressive bataille contre un cancer du poumon » a déclaré dans un communiqué Peter Grunwald son partenaire producteur de longue date.

Romero est mort alors qu’il écoutait la bande originale de l’un de ses films favoris, The Quiet Man entouré de sa femme Suzanne Desrocher Romero et de sa fille Tina Romero, a déclaré la famille.

Romero fut avec La Nuit des Morts Vivants à l’origine du film de zombies en compagnie de son co-scénariste John A. Russo et il suscita la vocation et l’ingéniosité de nombreux  réalisateurs comme Tobe Hooper ou John Carpenter qui comprirent que mettre en scène de grands cauchemars ne nécessitaient pas forcément de gros budgets.

La franchise donna naissance à une kyrielle de suites dont Zombie (Dawn of the Dead en 1978), Le Jour des Morts Vivants (Day of the Dead en 1985), Le Territoire des Morts (Land of the Dead en 1990), Chronique des Morts Vivants (Diary of the Dead en 2007) et Le Vestige des Morts Vivants (George A. Romero’s Survival of the Dead en 2009). On doit également au réalisateur Creepshow en 1982 et La Part des Ténèbres en 1992.

Acteur, monteur, producteur, directeur de la photographie, le réalisateur touche à tout a laissé une empreinte indélébile sur tout un pan de l’Histoire du cinéma dont il fut l’un des pionniers en critiquant notamment la société américaine, le racisme, le consumérisme…

Mais c’est quoi déjà… La Nuit des Morts Vivants ? Chaque année, Barbara et Johnny vont fleurir la tombe de leur père. La route est longue, les environs du cimetière déserts. Peu enclin à prier, Johnny se souvient du temps où il était enfant et où il s’amusait à effrayer sa soeur en répétant d’une voix grave : « Ils arrivent pour te chercher, Barbara. »
La nuit tombe. Soudain, un homme étrange apparaît. Il s’approche de Barbara puis attaque Johnny, qui tombe et est laissé pour mort. Terrorisée, Barbara s’enfuit et se réfugie dans une maison de campagne. Elle y trouve Ben, ainsi que d’autres fugitifs. La radio leur apprend alors la terrible nouvelle : des morts s’attaquent aux vivants.

A écouter aussi : The Walking Dead dans La Loi des Séries 83