Dans le cadre de notre série sur les actrices pornographique, la nouvelle égérie Dorcel Cara Saint Germain se confie. De ses débuts dans la pornographie à sa position préférée, Cara se dévoile.

Un premier film en avril

Repérée sur internet, où ses webcams sexys sont de plus en plus populaires, Hervé Bodilis, réalisateur pour Dorcel lui propose de tourner une première vidéo. Séduit par ses grands yeux et ses deux beaux attributs, il lui offre aujourd’hui son premier film « Claire & Cara à votre service« , sorti le 1er avril dernier. Elle y joue une soubrette, qui a le devoir d’assouvir tout les désirs de Madame et de son mari. Pour sa première production Marc Dorcel, elle côtoie des stars égéries de la maison comme Claire Castel, ou Mike Angelo, respectivement 29 et 124 films à leurs actifs.

Son métier de porn star

Cara Saint Germain assure assumer auprès de ses amis et paires son métier, tout comme sa motivation d’être dans le milieu. En couple et « très heureuse », son compagnon la soutient complètement.
En revanche, sa famille n’est pas au courant: « Mis à part mon frère, mes parents ne sont pas au courant (…) Je vais pas tenter le diable , je n’ai pas envie de rentrer en conflit avec eux. ». Elle reconnait ainsi volontiers que « ce milieu fait peur et est plein de préjugés ».

Avec 6 522 abonnés twitter, Cara_StGermain est très active et proche de ses fans. Elle apparaît très amie avec d’autres égéries Dorcel, telle que Ava Courcelle, dont elle dit avoir été influencée pour se lancer dans le métier. Elle partage aussi ses rendez-vous webcam.

Ses projets ? Chroniqueuse à la télévision, bien qu’elle sache qu’elle n’est pas la seule à le vouloir. Elle envisage aussi d’ouvrir un club jazzy, « dans le style de la prohibition« . Elle a bien du temps pour y penser: à seulement 25 ans, un joli avenir se dessine pour Cara Saint Germain dans l’industrie pornographique.