Vous avez un capital que vous désirez placer et souhaitez savoir si investir dans l’immobilier Suisse vaut le coup ? RadioVL a mené l’enquête pour vous et fait le point sur les avantages et inconvénients d’investir en Suisse en ces temps actuels.

Avantages et inconvénients

Il est tout à fait légal de faire travailler son argent à l’étranger si on respecte à la lettre les formalités du pays dans lequel on veut investir. Mais sachez que dans le cas de la Suisse, il est bien plus avantageux d’être travailleur frontalier ou de résider en pays helvétique pour pouvoir investir dans l’immobilier, ce qui est plutôt logique. Toutefois, tout résident de l’Union Européenne est en droit de s’approprier un bien immobilier en Suisse, mais il faut savoir que les démarches seront plus complexes et plus longues.

On vous conseille notamment de ne pas vous concentrer sur les grandes villes en pénurie de logement telles que Berne ou Genève, mais de vous focaliser sur certains cantons francophones tels que le canton de Vaud, région très verte et montagneuse avec ses petits villages typiques.

Les prix actuels

Pour l’achat d’un studio correct, il faut compter à partir de 100 000 CHF et pour un appartement environ 400 000 CHF. Après tout dépend du prix du terrain et de la vue offerte (montagne, lacs) qui peuvent faire rapidement grimper les prix.

En prévoyance et avant tout achat d’un bien de ce type, veillez à vous renseigner sur vos possibilités de prêts. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur le site suisse Moneypark qui propose un calculateur gratuit et rapide. Celui-ci vous permet de voir si vous avez les moyens pour contracter une hypothèque afin d’acheter le bien immobilier de vos rêves. Passez également par votre banque qui saura vous conseiller au mieux selon votre capital et vos besoins.

Quel prêt hypothécaire dois-je choisir ?

Il existe plusieurs prêts hypothécaires différents : à taux fixe, à taux variable, indexé sur le LIBOR et Forward. Le prêt hypothécaire à taux fixe ne change pas et est fixé sur une durée déterminée alors que celui à taux variables fluctue en permanence selon le marché. Le prêt hypothécaire indexé sur le LIBOR est basé sur le taux interbancaire et fonctionne sur le court, voire très court terme. Il peut varier énormément. Enfin le prêt hypothécaire Forward donne la possibilité de bloquer un taux d’intérêt pour l’achat futur d’un bien. Quel est alors le meilleur prêt entre toutes ces solutions ? Le site MoneyPark, déjà cité ci-dessus, est idéal pour dénicher les meilleurs taux du moment grâce à un comparateur de taux hypothécaires. On peut par exemple remarquer que le prêt hypothècaire LIBOR est très avantageux en ce moment. Cependant, comme des données internet ne remplacent pas le contact humain, laissez-vous conseiller par un expert dans ce domaine.

Retrouvez toutes nos infos pratiques concernant l’immobilier au sein de nos articles portant sur ce sujet.