Depuis mercredi 6 septembre, les ouragans ne laissent aucun répit aux territoires situés dans le Golfe du Mexique et dans le bassin Caribéen. Irma, José et Katia prennent de l’intensité avant de se suivre de près.

Alors que la catégorie 5, la plus élevée sur l’échelle de Saffir-Simpson, était attribuée à Irma, José et Katia lui emboîtent le pas. Initialement classés comme de simples tempêtes tropicales, ils ont acquis le statut d’ouragan.

Catastrophes naturelles

Les conditions climatiques n’ont pas épargné les Caraïbes au passage de l’ouragan Irma. A St-Martin, 95% des maisons ont été touchées et 60% sont sinistrées au point d’être inhabitables.

Les vents ont atteint 300km/h, les vagues 12 mètres de haut et les pluies diluviennes 400mm. L’œil du cyclone fait 50 kilomètres de diamètre et les dégâts sont colossaux. L’électricité est coupée, les bâtiments sont ravagés, les infrastructures inondées…

Une dizaine de décès, le même nombre de disparus et une centaine de blessés… Le bilan humain ne peut être dressé avec certitude tant que les secours sont en intervention. Pourtant, la version provisoire est déjà alarmante.

De nouveaux risques

L’ouragan de catégorie 3 José menace de se rapprocher de l’archipel des Petites Antilles déjà ravagé par le passage d’Irma. De son côté, l’ouragan Katia est encore de catégorie 1 mais semble prendre en intensité alors qu’il se dirige vers la ville de Veracruz au Mexique. Sa lenteur de 6km/h lui laisse à la fois le temps de dissiper mais aussi le pouvoir de causer des ravages sur une période plus longue.

En ce qui concerne les américains, l’heure est à l’inquiétude. Irma se dirige droit sur Miami même s’il a été rétrogradé en catégorie 4. Les habitants se préparent au confinement et créent des pénuries dans les supermarchés en faisant leurs réserves. Le maire de Miami Beach, Philip Levine, donne son ordre d’évacuation sur FoxNews.

Les mesures mises en place

Annick Girardin, la ministre des Outre Mer, a rejoint le territoire accompagnée de renforts matériels et humains. Forces de l’ordre, pompiers et médecins sont là pour pallier l’urgence. Le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, annonce le déploiement d’un plan de reconstruction nationale dans les plus brefs délais.

Cependant, le CNRS et WWF mettent en garde sur ces événements climatiques. Si l’intensité des ouragans atteint de telles proportions, c’est parce qu’ils puisent leur énergie dans l’océan. Avec le réchauffement climatiques, les eaux se réchauffent et donnent lieu à des catastrophes naturelles incontrôlables comme Irma, José et Katia.