Les longs week-ends à rester affalés sous la couette à mater des séries, c’est terminé. Radio VL vous donne les bons plans pour découvrir la capitale Turque et son histoire pour 500 euros ou moins. Rien que ça !  

Partir en week-end quand on n’a plus ses parents pour s’occuper de tout, c’est toujours compliqué. On passe toujours un temps interminable à comparer les prix des avions, des compagnies, des hôtels etc… jusqu’à vouloir tout abandonner. Fini ce temps là, RadioVL s’occupe de tout !

Transport et hôtel : check !

Pour partir à la découverte d’Istanbul, la voie aérienne est préférable. 2h45 de trajet et on n’en parle plus. En s’y prenant un peu à l’avance, la compagnie Pegasus Airlines propose des trajets aller-retour pour 121€ par personne en partant de l’aéroport d’Orly. 137€ si vous choisissez Turkish Airlines. Une fois sur place, des navettes sont mises à disposition pour vous emmener au cœur de la capitale.

Côté hébergement, bien sûr, Airbnb peut s’avérer être votre ami. Si dormir chez l’habitant ne vous dérange pas, une chambre près de la Mosquée Bleue d’Istanbul peut revenir à 12€ la nuit, donc un total de 29€ pour le week-end.  Pour les plus douillets qui aiment les chambres d’hôtel et voler les shampooings, plusieurs hôtels dans le coin proposent des chambres qui vous conviendront. Le moins cher que vous pourrez trouver sera l’Air Boss Hotel. Deux nuits comprenant les taxes et frais reviendront à 50€ par personne. Une affaire !

/expedia

 

Visiter Istanbul

Pour être un vrai bon touriste, ne surtout pas oublier les visites. Petit retour sur les lieux incontournables d’Istanbul.

La Mosquée Bleue

Située dans le quartier de Sultanahmet, il s’agit de l’une des Mosquées les plus connues, voire même la plus connue, de la ville d’Istanbul. Ouverte tous les jours en dehors des horaires de prière, vous pouvez y accéder en vous baladant dans le quartier de Sultanahmet, quartier touristique par excellence de la ville.

/istanbulcity

 

Le Palais de Topkapi

En 1985, le musée du Palais de Topkapi est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour accéder au Palais de Topkapi, vous pouvez utiliser le tramway en vous descendant à l’arrêt Gülhane ou marcher cinq à dix minutes depuis le quartier de Sultanahmet.

/explorizers

 

Sainte-Sophie

La fameuse. Surement le monument le plus réputé d’Istanbul, l’ancienne église devenue mosquée n’est plus un lieu de culte depuis 1934. Sainte-Sophie est situé dans le quartier historique d’Istanbul, Sultanahmet, sur la rive européenne d’Istanbul. Le ticket d’entrée pour Sainte-Sophie coûte 20 livres turques soit environ 9€.

/lamontagnedesdieux

 

Le Grand Bazar

Le marché couvert se trouve dans le quartier de Beyazit. Il constitue de nos jours l’un des plus grands bazars au monde. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h, il est accessible en tramway en descendant à l’arrêt Beyazit-Kapali Carsi ou après 10 minutes de marche depuis le quartier de Sultanahmet. N’oubliez surtout pas de marchander !

/vazyvite

 

Le milieu de la nuit

En plus d’être une ville historique et culturelle, Istanbul brille aussi par sa vie nocturne. Entre bars et boites de nuit, vous saurez quoi faire de vos soirées.

The Happy Hole

Localisé dans le quartier de Sultanahmet, ce bar/restaurant est recommandé pour sa bonne ambiance la nuit. Vous pourrez y fumer le narguilé (ou la chicha pour les plus jeunes) tout en buvant des cocktails à un prix raisonnable.

Le Nardis Jazz Club

Aux amateurs de jazz, ce club est fait pour vous. Endroit discret mais bien connu des jeunes turcs, le prix de l’entrée est raisonnable par rapport à la qualité des prestations. Situé à deux pas de la tour de Galata, il est apprécié pour son large choix de boissons.

Le Just Bar

Simple, mais agréable. Le Just Bar propose des bières pressions et des cocktails excellents et à un prix raisonnable. Tout sera fait pour vous contenter dans ce bar situé au cœur de Sultanameth.