Dans le cadre de Japan Expo, nous avons pu interviewer un youtubeur belge plein de talent. Il s’appelle Gonzalo, il est spécialisé dans la critique de manga/anime de type shônen, et sa chaîne Gonzaroo, qui compte près de 70 000 abonnés, traite de nombreuses séries. Radio VL vous fait partager l’échange.

Quel est ton intérêt à venir dans ce type de conventions ?

C’est surtout pour voir l’ambiance en France. Sachant que je suis belge, j’en profite aussi pour rencontrer ma communauté en France, c’est une expérience inoubliable. Je suis bluffé par l’évènement.

Quel est l’anime qui t’a le plus bluffé cette année ?

Je dirais One Punch Man, c’est vrai qu’il y a beaucoup de mangas qui le dépassent, que ce soit en termes de chara-design ou de scénario.

Mais avant même sa sortie, l’anime a bénéficié d’une hype qui a permis le succès de la série. Certains disent que l’intérêt va retomber mais je pense que One Punch Man restera car c’est une parodie du shonen, il tourne en ridicule les fondements du style comme le fait que le héros bat en un seul coup ses ennemis.

Est-ce que Youtube est ton métier dorénavant ?

Alors non, je n’ai jamais considéré YouTube comme un métier, personnellement ça me rapporte autant qu’un job. Je vois plus YouTube comme un hobby parce que ça me plait, je ne m’attendais pas à ce succès, je suis même parfois dépassé par certaines opportunités qui s’ouvrent à moi.

C’est toujours une surprise pour moi que de constater qu’il y a de plus en plus de personnes qui me suivent. C’est dur au début et je dirais « courage » aux personnes qui voudraient se lancer dans cette aventure car beaucoup de personnes pensent gagner beaucoup d’argent en faisant des vidéos de 2-3 minutes, mais il y a beaucoup de travail derrière mais aussi beaucoup de pression, ce n’est pas si simple à faire.

On voit néanmoins qu’au niveau fiscalité, ça devient de plus en plus contrôlé, le statut de youtubeur finira tôt ou tard par être reconnu.

Tu suis beaucoup de mangas, d’animes que ce soit en scan ou en épisodes, ce n’est pas trop difficile pour toi ?

Ça devient difficile quand c’est un nouveau manga, j’en suis à une bonne quinzaine-vingtaine de mangas que je suis par semaine. Lire un chapitre ne prend pas beaucoup de temps et ça passe vite, surtout quand on aime.

Après, quand c’est fait à contrecœur, ça peut devenir difficile, par exemple pour Hunter X Hunter, j’avais vu l’ancienne version mais pas la nouvelle et c’était difficile de reprendre parce que je n’étais pas à fond dedans. Mais au fur et à mesure, c’est devenu agréable maintenant je surkiffe au point de rattraper les épisodes la nuit.

La grande nouvelle manga du moment, c’est la fin annoncée de Bleach. Qu’en penses-tu ?

C’est du gâchis, je pense que de mauvais choix ont été pris. Après, beaucoup de monde me dit que le manga aurait dû s’arrêter à la fin de l’arc Aizen car tout était fait pour qu’Aizen soit le boss final du manga que ce soit au niveau du charisme ou du scénario, la construction du manga semblait basée sur cet arc.

Mais une fois qu’Aizen a été vaincu, le héros perd ses pouvoirs et doit les retrouver, c’est à ce moment que la scission s’est faite avec les fans. Après l’arc du retour des pouvoirs d’Ichigo (le héros du manga Bleach), le manga est entré dans son dernier arc, cet arc dure depuis des années maintenant et beaucoup de questions restent sans réponse, contrairement à Naruto où l’on a eu les réponses et la fin attendues.

Mais il est possible qu’à la fin du manga, les réponses qu’on attend arrivent dans une nouvelle saison ou dans des OAV.

Quel est ton avis sur les mangas français, est-ce que tu en suis ?

Je ne suis pas spécialiste dans les mangas français, je me suis toutefois procuré Outlaw Players. Je suis content que les français s’approprient le manga comme l’ont fait aussi les coréens. On se diversifie, les français auront leur propre vision des choses, leur propre manière de faire des mangas. Je trouve bien qu’il y ait de la variété.

Est-ce qu’on pourrait avoir des débats manga avec des consultants manga à la télé ou sur internet ?

A la télé, je ne sais pas, entre les règles, les sponsors et la recherche du public… Après, il y a des chaines spécialisés comme Game One, NoLife où ce type de programme aurait sa place, encore faudrait-il que ça intéresse le public.

Il y a un public mais y en a-t-il assez pour le porter à la télévision ? L’idée est séduisante, si on me le proposait, j’accepterais tout de suite car quand on aime quelque chose, on aime bien en parler et entendre les gens en parler.

Comment vois-tu l’avenir de ta chaîne ?

Franchement, je ne sais pas. Je continue, tant que j’aime bien faire ces vidéos, je continuerai et quand je n’aimerai plus, j’arrêterai. J’essaie de transmettre mon énergie.

Je vois ma chaîne évoluer en faisant plus de partenariats avec d’autres personnes à l’avenir. Tant que ça n’influera pas sur mes propres vidéos, je ne dirai pas non.

Je ne m’imaginais pas qu’en faisant des vidéos dans ma chambre avec ma vieille webcam HD, j’allais être reconnu dans des conventions, voir des personnes qui voudraient se prendre en photo avec moi. Ce sont des trucs qui me dépassent et je suis content de voir ces personnes, ce sont elles qui me donnent la force de continuer.

Quant à nous, nous allons tout au long de cette Japan Expo vous faire parvenir les interviews des meilleurs youtubeurs présents au salon, donc restez connectés sur Radio VL !

Visuel photo : Maxime Gallois Photography