Les films d’animation n’ont plus vocation à cibler uniquement le public jeunesse et les jeux s’invitent également dans la cour des grands. Les jouets STEM s’imposent comme une évidence à l’heure où le codage se retrouve dans tous nos appareils électroniques.

Les langages de programmation relèvent encore du mystère pour bon nombre de personnes. Pourtant, dans cette ère où le numérique s’empare de toutes les thématiques, novices et professionnels s’accordent sur l’importance d’apprendre les fondamentaux informatiques dès le plus jeune âge avec les jouets STEM tels que Cubetto.

Jouets STEM, le ludique au service de l’intelligence

« STEM » est l’acronyme pour Science, Technology, Engineering (Ingénierie) & Maths. C’est également la nouvelle catégorie de jeux qui fait travailler les méninges. Difficile d’envisager d’amuser les plus petits avec toute cette complexité.

Pourtant, force est de constater que la dimension ludique a su s’emparer du problème lorsqu’il s’agit de « coder » et de « programmer ». Un tapis de jeu, des jetons, de la couleur et même un personnage principal incarné par une abeille, une chenille ou encore un petit cube en bois souriant.

Aussi, loin des écrans, ces jouets STEM enthousiasment les enfants facilement. Ils sont fiers lorsqu’ils parviennent à monter leur petit robot. Et ils sont admiratifs devant les déplacements qui s’exécutent en rapport avec leurs attentes.

Commencer par le commencement

Bien évidemment, le but des jouets STEM n’est pas de créer des bébés tyrans de l’informatique. Ce n’est pas en achetant un Cubetto ou un Code-A-Pillar que les enfants vont apprendre le langage de programmation Java.

Mais si l’envie d’initier dès 3 ans est aussi présente, c’est parce que c’est à cet âge que l’intégration du fonctionnement est jugée la plus optimale. Une fois le raisonnement acquis, l’objectif est d’éveiller la compréhension des tenants et aboutissants de la programmation.

En exécutant les chaînes de commande « tourner à droite », « tourner à gauche », « aller tout droit » etc, l’analyse spatiale s’affine. Coder avec ce langage basique pour obtenir un résultat donné et planifier le chemin à prendre se rapproche des réelles attentes de la programmation.

La limite entre le codage et le jeu d’éveil

Même si les jouets STEM ont de quoi attirer les petits comme les grands pour comprendre plus facilement, le niveau reste indéniablement très primaire.

De plus, ni le principe des boucles ni celui des conditions ne sont abordés dans ces jeux. Seules les fonctions sont traitées. Alors, pour plus de complémentarité, les testeurs du Monde préconisent une initiation sur ces trois piliers de la programmation.