L’OL s’est imposé face à l’AZ Alkmaar à l’occasion des seizièmes de finale aller de la Ligue Europa ce jeudi. La qualification s’annonce plus compliquée pour l’AS Saint-Etienne qui s’est incliné face à Manchester United lors de son déplacement à Old Trafford.

L’Olympique lyonnais s’est largement illustré à Alkmaar (1-4) et prend une option importante sur la qualification en huitièmes de finale de la compétition. Au terme d’une première période où ils ont été bousculés par le club néerlandais, les Lyonnais ont su profiter des failles défensives adverses pour s’offrir un avantage de deux buts à la pause. Esseulé, Lucas Tousart a d’abord ouvert le score sur un centre de Fekir (26e) avant qu’Alexandre Lacazette ne double la mise avant la mi-temps (45+2). Parfaitement lancé en profondeur par Corentin Tolisso, l’attaquant tricolore s’est chargé d’éliminer le gardien Tim Krul pour ensuite propulser le cuir dans le but vide. Le buteur maison, crédité d’un doublé, a récidivé dans le second acte, cette fois sur un service de Tousart (57e).

Auteur d’un doublé, Alexandre Lacazette s’est montré particulièrement décisif face à l’AZ Alkmaar. (©Maxppp)

 

Anthony Lopes, solide et décisif

Sollicité par les offensives hollandaises, Anthony Lopes s’est lui aussi montré décisif notamment après avoir difficilement détourné les frappes de Bel Hassani (11e), Luckassen (19e) et  Jahanbakhsh (34e). Le portier lyonnais a pourtant suscité quelques frayeurs alors qu’il a d’abord reçu une béquille (21e) avant de subir un choc avec Luckassen (30e) et de se cogner sur son poteau (53e). Mais chaque fois, le gardien portugais a su se relever pour assurer ce large succès. Après avoir par deux fois buté sur un Lopes solide, l’AZ Alkmaar a quand même réduit la marque par l’intermédiaire de Jahanbakhsh sur penalty (68e).

Les Néerlandais ont manqué d’hériter d’un second penalty suite à un tacle litigieux de Diakhaby dans la surface en fin de match (90+1). Les hommes de Bruno Genesio ont finalement enfoncé le clou sur un ultime contre mené par le jeune Houssem Aouar (18 ans) et conclu par Jordan Ferri (90+5). Les Rhodaniens ont fait preuve de détermination jusque dans les derniers instants, ce qui leur permet d’envisager sereinement le match retour au Parc OL jeudi prochain.

Saint-Etienne repart avec des regrets de Manchester

Le résultat est moins brillant pour l’AS Saint-Etienne. Les Verts, en déplacement à Old Trafford, se sont inclinés face à Manchester United (3-0) et peuvent nourrir des regrets. Les Red Devils se sont largement imposés grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic. La défense stéphanoise, dont l’ancien attaquant parisien était le bourreau en Ligue 1, a de nouveau fait les frais du buteur mancunien. Ibrahimovic a ouvert le score sur coup franc dès le premier quart d’heure avec de la réussite. Sur un tir raté à ras de terre, le Suédois a vu sa frappe malencontreusement déviée par Vincent Pajot avant de prendre à contre-pied le gardien stéphanois Stéphane Ruffier (15e). Le club anglais a manqué de doubler la mise avant la pause sur des opportunités de Juan Mata (25e) et Ibrahimovic (31e).

Zlatan Ibrahimovic et les siens se sont imposés sur un score large mais bien payé face à l’AS Saint-Etienne (3-0). (Panoramic)

 

Les Verts, qui ont su se montrer dangereux devant la cage mancunienne, ont toutefois manqué de précision pour espérer égaliser. Malgré une bonne première période, les joueurs de Christophe Galtier n’ont jamais su concrétiser. Nolan Roux a notamment manqué le coche en deuxième mi-temps (73e). Après plusieurs occasions initiées par Martial (54e) et Pogba (63e, 69e), Manchester est parvenu à doubler la mise à un quart d’heure du terme. Un deuxième but que Zlatan s’est chargé de marquer suite à un bon débordement de Marcus Rashford (75e). L’ancien barcelonais et amstellodamois a alourdi la marque sur un penalty qu’il s’est lui-même procuré face à Théophile-Catherine dans les derniers instants (88e). A l’issue de ce match aller, les Verts voient leurs espoirs de qualification très réduits et sont désormais contraints à l’exploit lors du match retour à Geoffroy-Guichard.

Marius Bocquet