Cela remonte déjà à début janvier dernier: lorsque le directeur artistique de Louis Vuitton, Kim Jones, faisait fuiter une photo sur Instagram avec un sac de la marque de haute couture associée à l’autocollant « Whatever » de Supreme. Deux semaines plus tard, la collection se confirmait, et ce : après deux semaines de doutes.

Le montage que Kim Jones avait fait fuiter sur Instagram


Le montage que Kim Jones avait fait fuiter sur Instagram

Quel est le but d’une telle association ?

Aux alentours du 20 janvier, après avoir évidemment supprimé la photo de tous les doutes, la collection prenait publiquement forme. Kim Jones évoquait alors le fait que Supreme soit indissociable de la mode masculine New-Yorkaise. Ainsi, Louis Vuitton dévoilait la collection au grand jour. La collection se compose majoritairement de sac. Mais Louis Vuitton en a profité pour étendre sa gamme : le logo français sera désormais apposé, par exemple, sur des skateboards.

Supreme x Louis Vuitton


Supreme x Louis Vuitton

Seule 10% de la collection est en association avec Supreme. Mais, au grand bonheur des internautes, et c’est ce qui a fait le plus de bruit lors de la sortie : le défilé était en live-vidéo sur le web. Grand coup de publicité certes, la collection a été plébiscité sur tous les réseaux sociaux. À voir et revoir.

Les marques de luxe ont du mal à s’exposer. Au-delà du bouche-à-oreille et de leurs clientèles régulières bien connues, Louis Vuitton a ouvert le grand luxe à un public bien moins stéréotypé. Grâce à cette association, Louis Vuitton s’offre une nouvelle jeunesse.

Quelles perspectives d’avenir pour cette collaboration ?

Il sera possible de retrouver les pièces de la collection à partir du 17 juillet 2017. D’ici là, il ne vous sera possible que d’admirer A$AP Rocky en train d’arborer ces nouvelles pièces sur Instagram, ainsi que les autres stars américaines qui ne se cachent jamais pour montrer au monde entier à quel point ils sont en avance. Le rappeur américain se pose presque en égérie de la marque en ce moment. Présent aux soirées Gucci, arborant la marque, le coup commercial est énorme.

D’où l’importance des réseaux sociaux, dans le marketing des marques, de nos jours. Ils possèdent une place majeure dans la communication mondiale. Ainsi, Supreme frappe un très grand coup sur le monde du textile. Cela après les collaborations avec des marques comme Nike ou North Face. Par ailleurs, il faut noter que Kim Jones était présent à l’ouverture de la boutique Supreme à Paris. Louis Vuitton surveillait déjà le marché streetwear à l’époque.

 

Après Louis Vuitton, il se pourrait bien, si les rumeurs se confirment, qu’une autre marque française collabore. On parle ainsi beaucoup de Lacoste comme prochain associé de la marque New-Yorkaise.