Kevin Mayer est devenu ce samedi soir champion du monde du décathlon, à Londres. L’athlète français a remporté l’or mondial avec un score de 8768 points, devant les Allemands Rico Freimuth (8564 points) et Kai Kazmirek (8488 points).

Mayer a failli tout perdre au saut à la perche

Mayer a pourtant eu chaud à l’épreuve du saut à la perche. L’Alsacien a passé difficilement une barre à 5,10m. Et en plus à son troisième et dernier essai, alors qu’il avait échoué aux deux autres ! Heureusement, son plus proche poursuivant au classement, l’Allemand Rico Freimuth, n’a lui pas réussi à franchir 4,90m.

A l’issue de cette épreuve, Mayer occupait donc toujours la tête du classement avec 7237 points, devant les Allemands Rico Freimuth (7121 points) et Kai Kazmirek (7021 points).

Une confortable avance

Avant le saut à la perche, Mayer avait déjà fait le plus dur. Il avait notamment battu son record personnel sur 110m haies (13″75), sur 100m (10″70) et au saut en longueur (7,52m). Et il avait sauvé les meubles au lancer du disque, son point faible, dont il a terminé 7ème (47,14m) loin derrière les 51,17m de Freimuth.

Enfin, Mayer a confirmé ce samedi soir lors des trois dernières épreuves du décathlon, où il possédait de meilleures références. Il a assuré au javelot (4ème avec un jet à 66,10m), et conclu son décathlon victorieux avec un 1500m en 4’36″73. Cette médaille d’or est la deuxième pour la délégation française, après celle de Pierre-Ambroise Bosse aux 800m.