Le monde de la finance et des placements est en constante évolution ces dernières années. Symbole de ces révolutions, les acteurs de la fintech veulent transformer en profondeur un secteur financier alors contrôlé par les puissants acteurs du monde bancaire. WeSave s’annonce comme l’un des challengers sérieux sur le créneau de la gestion de patrimoine en ligne.

La plateforme WeSave, née au printemps 2016, offre la possibilité aux épargnants de bénéficier d’une offre alliant à la fois technologie de pointe grâce au recours à la technologie du robo-advising (littéralement, le conseil automatisé, qui consiste à recourir à des algorithmes mathématiques qui sélectionne de manière automatique la meilleure allocation d’actifs, le tout en adéquation avec le profil de risque de l’épargnant) mais avec un accompagnement humain grâce à des professionnels de la gestion de patrimoine et un comité d’investissement. Pour nous présenter les solutions offertes par WeSave, nous avons rencontré Jonathan Herscovici, le jeune Président et co-fondateur de WeSave en marge du salon Actionaria.

Radio VL : Pouvez-vous nous présenter WeSave ?

Jonathan Herscovici: WeSave est une fintech de finance et technologie, ce sont des sociétés innovantes qui concurrence les banques sur tous leurs segments de marché. WeSave se spécialise sur la gestion de patrimoine et ambitionne de devenir la 1er banque privée digitale. Aujourd’hui, une plateforme de gestion de patrimoine, nous proposons à tout type d’épargnant un contrat d’assurance vie en gestion sous mandat, les clients confient leur argent et WeSave se charge de gérer l’argent des clients sur 10 profils de risques, du plus prudent au plus dynamique, avec un modèle économique atypique, 3 à 4 fois moins cher qu’une banque avec le recours à la gestion indiciel, des ETF 10 fois moins cher que les produits proposés par les banques de manière générale

Comment avez-vous eu l’idée de créer WeSave ?

J’ai aujourd’hui 30 ans, j’ai créé ma boite à 25 ans, je sortais d’école, j’ai un double diplôme d’école de commerce et d’université, j’ai pu travailler 2 ans dans une filiale de la Société Générale, Lyxor, comme vendeur de produit de gestion alternative. Lors de cette expérience, j’ai constaté que la finance était très opaque et ne répondait pas forcément aux besoins des épargnants.

Les co-fondateurs de WeSave Jonathan Herscovici, Président ( à gauche) accompagné de Zakaria Laguel, Directeur général (à droite)

Les co-fondateurs de WeSave Jonathan Herscovici, Président (à gauche) accompagné de Zakaria Laguel, Directeur général (à droite)

C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité créer WeSave pour que des épargnants qu’ils soient jeunes de 20 à 35 ans ou plus généralement une clientèle patrimoniale déjà équipée, qui a de l’argent dans les banques, puisse rapatrier l’argent qu’ils ont dans les banques chez WeSave car notre offre est 3 à 4 fois moins cher que les offres bancaires.

Comment ça marche quand on investit chez WeSave ?

WeSave est une plateforme digitale, dès la création de l’entreprise, on s’est concentré sur le client, la customer centricity, c’était important pour nous de construire une expérience client la plus simple et la plus intuitive. Nous avons deux types d’entrée en relation, l’une physique avec l’épargnant qui souhaite prendre rendez-vous avec un conseiller, certains de nos clients n’étant pas forcément à l’aise avec Internet, ce conseiller va l’accompagner pour définir son projet et l’accompagner à souscrire en ligne directement dans nos bureaux parisiens rue du Sentier, soit par téléphone.

La simulation d'un projet d'épargne à partir de la plateforme WeSave

La simulation d’un projet d’épargne à partir de la plateforme WeSave

La deuxième catégorie de client, ce sont plutôt des clients digital native, donc des jeunes qui sont familiers avec Internet, ils peuvent souscrire directement en ligne en 15 min avec une expérience client innovante. Alors que dans les banques, entre le moment où le client demande la souscription et l’ouverture effective du contrat il peut y avoir un mois, chez WeSave en 15 minutes, c’est souscrit.

WeSave propose un contrat d’assurance vie mais à terme, notre ambition est d’être la première banque privée en ligne, on va proposer d’autre produits dans le futur. Aujourd’hui c’est un contrat d’assurance vie sous mandat. On a deux types de produits dans l’assurance vie, les fonds en euros, qui sont garantis en capital, ces dernières années, ils permettaient aux banques d’avoir de nombreux clients mais ce n’est plus le cas ces derniers temps, structurellement le rendement des fonds en euros va tendre vers 0. En 2016, on devrait avoir 1.5% en moyenne, voir 1% de rendement sur le fonds en euros.

Chez WeSave, le fonds en euros est là pour piloter le risque, en fonction des 10 profils de risque on alloue une part qui peut aller de 50% en fonds euros sur le profil le plus prudent et sur le plus risqué, 5%. Sur la partie risquée, les unités de compte, on a deux types de support, les fonds actifs, qui ont pour mission de battre un indice boursier comme par exemple le CAC 40. Cette mission va coûter à l’épargnant 2% par an en moyenne, mais dans 80% des cas le fond actif ne va pas battre son indice de référence. Il y a un double inconvénient, il est très cher, 2% par an et ne va souvent pas battre son indice de référence.

C’est pour ça qu’il existe des alternatives, les fonds passifs dont la mission est de répliquer l’indice, ce sont les ETF (Exchange Traded Funds), dans mon exemple, l’ETF CAC 40 va délivrer la performance du CAC 40, donc l’année dernière le CAC 40 a fait 7 %, l’ETF a fait 7 %. L’avantage est qu’on est sur qu’il apporte la performance du CAC 40 et qu’il est 10 fois moins cher qu’un fond actif. Il y a par ailleurs plus de 80 ETF disponibles chez WeSave.

Pourquoi être venu sur Actionaria cet année ?

Aujourd’hui, on est identifié par les observateurs comme un robo advisor, on a une approche différente, on valorise l’humain, à la fois sur les conseillers en gestion de patrimoine qui apportent du conseil aux clients que sur l’équipe de gestion qui va gérer et piloter les portefeuilles avec leurs convictions, grâce à une technologie de pointe. On a une approche humaine et il était important pour nous de rencontrer nos clients. Au salon Actionaria, on a à la présence d’une clientèle patrimoniale mais également des jeunes. C’est important d’avoir une logique d’épargne pour les jeunes. Pour penser et se préparer à différents projets, pour les jeunes on offre une souscription dés 100 € et ils peuvent mettre 50 € par mois. Par exemple, en investissant 100 € aujourd’hui et 100 € par mois pendant 30 ans, on peut atteindre 130.000 € !

 

Un message à adresser aux jeunes ?

Le premier avantage et s’il y avait un élément à retenir de WeSave, on est 3 à 4 fois moins cher qu’une banque, on peut être assimilé au Free de la gestion d’épargne, on casse les prix. Un jeune qui va chez son banquier va engraisser les banques traditionnelles, je ne pense pas que ça soit leur objectif.

Les jeunes doivent avoir une logique d’épargne très tôt pour commencer à accumuler de l’épargne très tôt, on a une logique d’éducation également. En 15 minutes ils peuvent souscrire avec photocopie d’une pièce d’identité, justificatif de domicile et un RIB.

WeSave recrute également sur tous ces pôles et notamment des jeunes diplômés, la moyenne d’âge est de 28 ans, on a beaucoup d’ambitions, on recherche dans le marketing digital, n’hésitez pas à nous envoyer votre CV.

Les jeunes et la bourse, une bonne idée ?

L’investissement en bourse est très risqué, en dehors des étudiants initiés qui maîtrisent les risques d’investir sur les marchés, c’est très important d’être accompagné pour éviter de perdre beaucoup d’argent comme on a pu le voir avec des épargnants lors de la crise de 2008 pas ou mal conseillés.

Un message à adresser à vos (futurs) clients ?

Pour finir, on a une offre de bienvenue, tout nouveau client peut gagner une prime de 200€ et nos clients peuvent devenir ambassadeurs et gagner jusqu’à 150€ en parrainant leurs proches.

Jusqu'au 31 décembre, WeSave vous offre jusqu'à 200€ versé sur votre compte pour l'ouverture d'un contrat WeSave Patrimoine

Jusqu’au 31 décembre, WeSave vous offre jusqu’à 200€ versé sur votre compte pour l’ouverture d’un contrat WeSave Patrimoine

 

Pour plus d’informations sur WeSave, www.wesave.fr, sur les réseaux sociaux et par e-mail : [email protected]