Réalisateur oscarisé du premier Rocky et de la saga Karaté Kid, John G. Avildsen vient de disparaitre à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie

Le réalisateur John G. Avildsen connu pour avoir réalisé le premier Rocky ainsi que les trois épisodes de la saga Karaté Kid est mort ce vendredi 16 juin à l’âge de 81 ans d’après une information publié dans le Los Angeles Times. Sylvester Stallone, dont la carrière fut enfin mise sur les rails avec Rocky après des années de vache maigre, lui a rendu hommage sur son compte Instagram:

Mais c’est quoi déjà… Rocky ? Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa collecte des dettes non payées pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dizaines de dollars, des combats de boxe sous l’appellation de « l’étalon italien ». Cependant, Mickey, son vieil entraîneur, le laisse tomber. Son ami Paulie, qui travaille dans un entrepôt frigorifique, encourage Rocky à sortir avec sa soeur Adrian, une jeune vendeuse réservée d’un magasin d’animaux domestiques.
Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu. Son choix se portera sur Rocky. 

Né en 1935 dans l’Illinois, John G. Avildsen avait été assistant, chef opérateur puis monteur avant de passer à la réalisation. Son premier gros succès en 1970 s’intitule Joe, c’est aussi l’Amérique où il dirige notamment Susan Sarandon et qui obtiendra une nomination à l’Oscar du Meilleur scénario. Trois ans plus tard, avec Sauvez le tigre il permet à Jack Lemmon de remporter l’Oscar du Meilleur acteur mais c’est avec Rocky en 1976 qu’il inscrira son nom au firmament d’Hollywood en remportant notamment l’Oscar du meilleur réalisateur. Si la suite de sa carrière le vit s’essayer à des genres différents (La Formule avec George C. Scott et Marlon Brando, Les Voisins avec Dan Aykroyd et John Belushi) il lui faudra attendre 1984 et le premier épisode de Karaté Kid pour soulever à nouveau les foules. En 1986 et 1989 il réalisera les épisodes 2 et 3 avant de signer le 5ème volet de Rocky en 1990. Depuis 1999 et Inferno avec Jean-Claude Van Damme, John G. Avildsen s’était retiré des plateaux.