Comme chaque année, les joueurs de Premier League ont voté pour leur onze de l’année. L’équipe 2016/2017 fait la part belle à Chelsea et à son milieu français, N’Golo Kanté.

 

C’est une sorte de coutume dans tous les grands championnats européens : en fin de saison, les joueurs votent pour le meilleur footballeur à chaque poste. A l’issue des votes, on établit une équipe-type. Le championnat anglais étant le plus riche et le plus suivi, le XI de cette année a encore de quoi faire rêver.

 

Le must du football anglais

Alors que le championnat n’est pas encore terminé, les récompenses arrivent déjà et en attendant les trophées, une première récompense honorifique vient de tomber. Il s’agit de la traditionnelle équipe-type de l’année en Premier League. Comme chaque année, c’est l’Association des Footballeurs Professionnels (PFA) qui a recueilli les votes des joueurs avant de dévoiler officiellement la composition.

Le XI idéal de cette année rend donc honneur aux deux premiers du championnat, Chelsea et Tottenham. Les deux équipes placent cette année 4 de leurs joueurs. Du côté des Blues, on retrouve donc N’Golo Kanté, David Luiz, Gary Cahill et Eden Hazard. Chez le rival Tottenham, Kyle Walker, Danny Rose, Dele Alli et Harry Kane rejoignent cette équipe. Aux autres postes, on retrouve le gardien de Manchester United David de Gea, le milieu de Liverpool Sadio Mané et l’attaquant d’Everton Romelu Lukaku.

 

 

Une habitude pour N’Golo Kanté

Parmi les meilleurs joueurs de l’année en Angleterre, on note donc la présence de N’Golo Kanté, seul représentant français. Le milieu de terrain de 26 ans se voit ainsi récompensé d’une superbe première saison avec Chelsea. A quelques journées de la fin du championnat, le joueur français est 1er au classement des interceptions effectuées et affiche un taux de passes réussies à près de 88%. Il s’agit d’une nouvelle récompense pour un joueur qui ne cesse d’accumuler les trophées et les compliments.

Cette récompense honorifique commence à devenir une habitude pour N’Golo Kanté. En effet, le joueur était déjà dans l’équipe-type de l’année dernière. Il évoluait alors à Leicester, la surprise de la saison dernière qui avait fini champion. A 5 journées de la fin du championnat, nul doute que Chelsea aura plus que jamais besoin de son phénomène français pour redevenir n°1 en Angleterre.

 

A lire aussi >> Brexit : la fin de l’eldorado Premier League