Hélène Pelletier, ancienne joueuse de tennis reconvertie en consultante, a accusé le tennisman serbe Novak Djokovic d’avoir été contrôlé positif à un contrôle anti-dopage.

L’information, qui fait l’effet d’une bombe, est cependant à prendre avec des pincettes. Elle a été lâchée par Hélène Pelletier. Cette joueuse de tennis canadienne des années 1980 est aujourd’hui consultante pour la chaîne RDS. Voici ce qu’elle affirme. Novak Djokovic aurait prétexté une blessure au coude cette année pour mettre fin à sa saison. Mais la vraie raison de ce retrait serait toute autre. Le joueur serbe aurait en fait été silencieusement suspendu suite à un contrôle anti-dopage positif.

Numéro 1 mondial en 2016 et vainqueur de douze tournois du Grand Chelem, Djokovic a connu cette année une baisse de régime. Il n’a remporté que deux modestes tournois ATP 250 et a chuté à la 5ème place mondiale. Eliminé en quarts de finale du dernier Wimbledon, « Nole » avait annoncé juste après qu’il mettait un terme à sa saison à cause d’un coude douloureux.

« Des rumeurs provenant de personnes que je respecte énormément »

Mais Hélène Pelletier ne voit donc dans ce retrait temporaire qu’un prétexte. Elle s’appuie ainsi sur l’avis de certains acteurs du monde du tennis dans l’émission Amateurs de sports : « Après avoir parlé à des amis et confrères qui sont branchés dans le monde du tennis international et qui voyagent sur le circuit à temps plein, certains d’entre eux semblent penser que Novak Djokovic, qui a mis un terme à sa saison, aurait été convaincu de dopage et qu’il aurait été protégé par l’ATP. Certains se demandent pourquoi cette soudaine baisse de régime immense à l’intérieur des matchs, pourquoi depuis un an semble-t-il vraiment en-dessous de ses capacités physiques phénoménales, capacités qu’il nous a démontrées depuis 2011. Quoi qu’il en soit, ce sont des rumeurs que j’ai entendues à gauche et droite, et je dois avouer que certaines de ces rumeurs proviennent de personnes que je respecte énormément dans le milieu ».

Après cette déclaration, Novak Djokovic envisage avec ses avocats de porter plainte contre la journaliste, selon le site portugais Bola Marela.