Est-ce que vous vous êtes déjà demandés ce que la Suède, le Danemark et le Groenland ont en commun ? A part le froid ? Et bien leur goût pour les sextoys.

Oui, vous avez bien lu, le Danemark, la Suède et le Groenland occupent les premières places du Sex Toy World Rankings (Classement Mondial des Sextoys).

Pour faire ce classement, Vouchercloud.com a pris 18 des mots les plus utilisés comme nom de sextoys tels que les « godes », les vibromasseurs ou bien les « cock rings » (traduit en français ça fait vraiment moche mais essayez tout de même).

Ils ont ensuite traduits ces 18 mots dans toutes les langues disponibles dans Google Translate dans le but de faire un classement par pays et non par mots. Puis afin de faire ce classement ils ont pris tous les mots traduits pour les mettre dans un programme de recherche de mots clés et le résultat est assez…surprenant.

Tout d’abord ils ont proposé une carte du monde, afin que l’on puisse se faire une idée sur quel pays est le plus coquin.

Quels sont les pays qui aiment le plus les sextoys ?

© Vouchercloud

Comme dit précédemment, le Danemark, la Suède et le Groenland, trustent les premières places de ce classement. Le Brésil est 59ème et sans surprise, les pays d’Afrique et du Moyen-Orient sont ceux qui en recherchent le moins. Exceptée l’Algérie qui arrive à se détacher un peu.

La déception française…

En tant que pays de l’amour et de la romance, nous pouvions attendre de la France un classement au moins dans le top 5 des recherches. Mais non. Il faut se l’avouer nous ne sommes ni dans le top 5 et ni dans le top 10, l’honneur est tout de même sauf, nous sommes dans le top 20.

Oui parce qu’après avoir réalisé une carte du Monde de la recherche des sextoys sur internet, vouchercloud s’est lancé dans un classement des 20 pays qui recherchent le plus des « jouets sexuels » sur internet. Les pays les plus…coquins…

Les résultats, encore une fois sont étonnants.

Quels sont les pays qui aiment le plus les sextoys ?

© Vouchercloud

Le pays où l’industrie du sexe est la plus développée, les États-Unis, est 5ème de ce classement, devancés de quelques recherches par le Royaume-Uni. Et oui vous aviez bien lu, la France est bien quinzième de ce classement avec 75 recherches sur 1000 concernant les sextoys.

C’est sûrement parce que nous, Français, n’avons pas besoin de ce genre d’artifice pour nous livrer au plaisir charnel. Ou parce qu’on le cache très bien.

Ce classement mondial ne nous informe pas de l’utilisation mais juste des recherches qui sont faites à ce sujet. Bientôt, peut-être, nous saurons quels sont les pays qui ont recours à ces objets…