Une photo d’Alicia Aylies, publiée dans Paris-Match et relayée, jeudi 22 décembre, par Sylvie Tellier (Miss France 2002), fait polémique sur les réseaux sociaux. En cause, la blancheur inhabituelle de la peau de la jeune femme d’origine martiniquaise…

Une photo de la nouvelle Miss France a-t-elle été « blanchie » ? C’est en tout cas ce que croient de nombreux internautes, qui ont vu le cliché publié dans Paris Match et relayé jeudi 22 décembre par Sylvie Tellier. On y voit la nouvelle Miss poser sur un fond de plage enneigée, vêtue d’une robe rouge.

Deux détails ont néanmoins choqué de nombreuses personnes sur le web : les cheveux lisses de la Miss et la couleur de sa peau. En effet, celle-ci semble bien plus claire que lors de son sacre.

Originaire de Guyane, la nouvelle ambassadrice de charme de la France présente au naturel des cheveux très frisés et une peau mate. Les internautes ont dénoncé une volonté d’occidentaliser la jeune femme pour la faire correspondre aux critères de beauté européens.

Le photographe dément tout « blanchiment »

Très rapidement, le photographe et auteur du cliché Benjamain Decoin, contacté par le Huffington Post, a démenti toute volonté de « blanchiment », de la part du comité Miss France comme du magazine. Il a ajouté qu’Alicia Aylies était simplement éclairée par des flashs et a invité les internautes à faire de même pour voir la différence avec un cliché pris dans l’obscurité.

Si les critiques sont si nombreuses et virulentes, c’est que lors de son élection, les téléspectateurs s’étaient réjouis de voir une jeune femme aux origines métissées représenter la France. Elle avait d’ailleurs revendiqué cette beauté si particulière lors de la cérémonie où elle avait défilé avec ses cheveux frisés. Sur les réseaux sociaux aussi, et notamment sur son compte Instagram, la jeune femme apparaissait jusqu’alors le plus souvent au naturel.

Crédit Photo à la Une : DAMOURETTE/SIPA