Pour les 20 ans de GTO, Pika Édition réédite les œuvres intégrales des aventures d’Eikichi Onizuka.

L’arrêt de l’édition standard de GTO (Great Teacher Onizuka) avait fait jaser mais que les lecteurs se rassurent, Pika a pensé à eux et réédite l’intégrale du chef-d’œuvre de Tôru Fujisawa dans des éditions 20ème anniversaire.

GTO : Tomes 1 et 2

GTO sera donc disponible en volumes simples, qui suivront un rythme de parution mensuel. Les deux premiers tomes sont d’ores et déjà disponibles en librairie, tandis que les volumes 3 et 4 sont disponibles en précommande.

Pika ne faisant pas les choses à moitié, Young GTO (Shonan Junaï Gumi au Japon) fera aussi l’objet d’une réédition, cette fois-ci en volumes doubles. La parution suivra également un rythme mensuel.

La préquelle GTO: Bad Company a enfin droit à une édition dans un volume à part. Sorti en 1998, ce one-shot narrant les origines d’Onizuka avait jusqu’ici été intégré dans les derniers tomes de Young GTO.

Pour l’achat de deux titres de l’auteur, les plus pressés pourront se procurer une illustration inédite signée Fujisawa – dans la limite des stocks disponibles, bien évidemment.

GTO : illustration de Fujisawa

Professeur rollin’, they hatin’

La saga Young GTO / GTO suit l’itinéraire d’Eikichi Onizuka, jeune délinquant au grand cœur sévissant avec son compère Ryuji Danma. Après avoir été impliqué dans plusieurs guerres de gangs, Onizuka va suivre la voie de la rédemption dans les rangs de l’éducation nationale. Devant faire face à des élèves turbulents mais tourmentés il va employer des méthodes d’enseignement peu orthodoxes, quitte à s’attirer les foudres de ses collèges les plus conservateurs…

De l’asphalte au tableau noir, Fujisawa signe une fable insolente sur l’anti-conformisme, renforcée par la satire d’un milieu enseignant impuissant face à une jeunesse qu’il ne cherche plus à comprendre. Fresque générationnelle au vitriol, GTO est très vite devenu un manga incontournable des années 90, s’écoulant à plus de 37 millions d’exemplaires dans le monde. Dans la foulée, le manga a été porté à l’écran dans une série animée produite par le studio Pierrot.