Radio VL est parti à la rencontre d’Amaury, un jeune entrepreneur français, fondateur des chemises Première manche. Vous savez, ces chemises top qualité à tissu double retors à seulement 56 euros ! Conquise comme vous par ce produit mode, la rédaction a voulu en savoir plus sur le parcours du fondateur, la fabrication des chemises et la stratégie marketing.

Amaury, racontez-nous d’abord votre parcours et comment vous avez crée Première manche.

Diplômé de l’Essec (prestigieuse école de commerce NDLR), j’ai toujours eu envie de créer une marque de vêtements. Ne venant pas de ce milieu et ayant fait des études de finance, j’ai d’abord lancé un premier site internet de chemises sur-mesure sur lequel les clients pouvaient personnaliser leurs chemises.

En plus de nous envoyer leurs mensurations, ils choisissaient de personnaliser le col, les boutons, les poignets et ainsi définissaient la tendance du moment. Ils nous permettaient surtout de comprendre ce que recherchaient les clients lorsqu’ils commandaient une chemise sur internet. C’était une sorte d’étude marketing à grande échelle.

Au bout de 3 ans et après avoir récupéré plusieurs milliers de données, nous avons pu dégager les principales tendances et les caractéristiques d’une chemise « idéale » qui plait à coup sûr. C’est ainsi qu’est née la marque Première Manche.

Quel est la différence entre une chemise Première manche à 56 euros et une chemise premier prix à 15-20 euros ?

La principale différence, c’est le tissu. Chez Première manche, nous nous fournissons chez des fabricants exclusivement européens. La plupart sont italiens et sont très prestigieux. Ils existent depuis le XIXème siècle. Les tissus que nous achetons sont très chers mais ont plusieurs qualités : ils sont plus doux, plus résistants et gardent toujours un aspect bonne qualité.

 

Première manche

Crédits photo : blog.chicbook.com

Nos chemises sont plus résistantes car elles sont fabriquées en tissu double retors. Le tissu double retors est en fait constitué de deux fils. Ces deux fils sont torsadés ensemble pour former un fil plus solide, plus lisse et plus durable qu’un simple fil. Le fil est ainsi plus dense, résiste plus longtemps au lavage et s’use moins au niveau du col et du poignet qu’une chemise premier prix.

Les chemises Première manche coûtent-elles toutes le même prix, à savoir 56 euros ?

Oui, c’est une autre de nos caractéristiques. Nous voulions un produit qui soit une référence haut de gamme et avec un prix aux alentours de 50 euros. Donc c’est un excellent rapport qualité/prix. Chez des enseignes prestigieuses, on ne peut pas trouver de chemises à moins de 100 euros. Chez certaines, les prix peuvent monter jusqu’à 150 euros. Alors qu’ils se fournissent en tissu exactement chez les mêmes fabricants que nous.

Justement, comment faîtes-vous pour fabriquer des chemises d’aussi bonne qualité à un prix aussi petit ?

Premièrement, nous disposons de beaucoup moins de marges que nos concurrents. Nous n’avons pas non plus de boutique physique, ce qui diminue fortement les frais de logistique. Ensuite, le fait que nous fassions des petites collections nous permet d’avoir des quantités plus importantes à commander auprès du fabricant. Ce qui permet pour chacun des tissus de diminuer le prix auprès de lui. En clair, plus on achète au fabricant, plus il baisse le prix.

Première manche

Crédits image : menaredelicious.com

Envisagez-vous d’ouvrir une boutique à l’avenir ?

Pour l’instant non. Notre objectif est plutôt d’élargir notre gamme. Sur notre site, nous ne disposons jamais de plus d’une trentaine de produits. Mais nous souhaitons élargir la gamme avec des accessoires et éventuellement d’autres modèles de chemises. Prochainement, pas mal de nouveautés vont arriver.

Je rappelle que nos produits restent assez « classiques ». 50% de la gamme est composée de chemises bleues et blanches. Nos chemises sont destinées pour le bureau et les soirées donc nous sommes obligés de nous limiter à du classique. Nos chemises sont en fait un intermédiaire entre la chemise de bureau et celle qu’on porte pour les soirées chics. Mais nous avons aussi des chemises qui se vendent très bien, ainsi que de la flanelle et du jean.

Première manche

En quelques mots, comment définiriez-vous les chemises Première manche ?

Je les définirais en deux mots : luxueuses et accessibles. Première manche, c’est la chemise de luxe accessible, avec une collection qui se renouvelle tous les mois. Contrairement aux autres marques de luxe qui n’ont que deux collections par an (hiver et été), nous pouvons être très réactifs dans nos collections. Le fait que nous ne soyons présents que sur internet nous permet d’être réactifs car nous n’avons que le stock à gérer.

Enfin le fait que nous disposions de ce deuxième site de sur-mesure évoqué plus haut nous permet de savoir exactement quelle est la tendance. Mais je précise que ce site de sur-mesure est complètement séparé de notre site principal. Je dis ça afin que les gens ne se mélangent pas.

L’inconvénient avec le fait que vous ne soyez que sur internet, c’est que les clients ne peuvent pas essayer vos chemises avant de les acheter ?

Effectivement. Mais rassurez-vous, si un produit que vous avez commandé ne vous convient pas, vous pouvez l’échanger avec un autre produit ou vous faire rembourser.