Les forces de l’ordre tchétchènes ont démantelé un réseau terroriste lié à Daech grâce notamment aux messages que ses membres s’envoyaient sur l’application WhatsApp.

Selon le journal russe Kommersant, vendredi 13 janvier, les forces de l’ordre auraient interpellé un réseau terroriste en Tchetchenie. Quatre extrémistes ont été abattus et une vingtaine d’autres interpellés. Ce coup de filet a été permis grâce aux messages WhatsApp que s’échangeaient les terroristes, ils ont été capté par les services de renseignements.

A lire aussi : WhatsApp partage les données de ses utilisateurs avec Facebook

Parmi les organisateurs du réseau démantelé vendredi figurent des proches de l’un des chefs de guerre tchétchènes les plus sanglants, Issa Mouskiïev, mort il y a 10 ans. À l’époque, Mouskiïev et ses hommes avaient tué des centaines de personnes dont des civiles femmes et enfants. Du côté des forces tchétchènes, deux soldats de la Garde nationale russe ont trouvé la mort dans l’opération menée dans la nuit du 10 au 11 janvier.

A lire aussi : Une nouvelle faille de sécurité détectée dans l’application WhatsApp