La n°2 mondiale a officiellement annoncé sa grossesse sur les réseaux sociaux. La joueuse de tennis devrait revenir l’année prochaine à la conquête de nouveaux titres.

 

Tout a commencé par une simple publication sur le compte Snapchat de Serena Williams. Sur la photo, on pouvait voir le ventre arrondi de la joueuse et en-dessous, une légende plus qu’explicite, « 20 semaines ».

 

Pas de Serena Williams sur les courts en 2017

Les fans de la joueuse se sont donc enflammés sur les réseaux sociaux et ont eu la confirmation officielle quelques heures plus tard. L’agent de Serena Williams a en effet adressé un communiqué aux agences de presse pour annoncer sa grossesse. Cette nouvelle vient donc ponctuer un début d’année parfait pour la joueuse de 35 ans. Après s’être fiancée avec Alexis Ohanian, co-fondateur de Reddit, et avoir remporté l’Open d’Australie au mois de janvier, Serena Williams attend donc son premier enfant.

Le communiqué annonce aussi que le bébé est attendu pour l’automne. Il y avait donc fort à parier que la cadette des sœurs Williams ne rejouerait pas cette année. Dans le même communiqué, l’agent Kelly Bush Novak parle en effet d’une Serena Williams « heureuse et impatiente de revenir en 2018 ».

 

De retour en 2018 pour entrer un peu plus dans la légende

Serena Williams vit une belle période puisque lundi, elle retrouvera la place de n°1 mondiale sans avoir joué. La petite sœur de Venus Williams ne pourra évidemment pas défendre cette place alors que se profile le tournoi de Roland-Garros. Au total, la joueuse va donc manquer 3 tournois du Grand Chelem et la saison WTA pourrait s’annoncer plus variée qu’avant.

Les rivales de l’Américaine devront toutefois en profiter un maximum parce que le retour de Serena Williams en 2018 s’annonce tonitruant. La joueuse de 35 ans n’a aucunement l’intention de prendre sa retraite. Surtout pas après être devenue l’unique recordwoman du nombre de titres remportés en simple en Grand Chelem à l’ère Open. La cadette Williams a ainsi dépassé Steffi Graff et chasse désormais Margaret Smith-Court, détentrice record toutes époques confondues. Elle peut donc imaginer un destin semblable à Kim Clijsters : en 2009, la Belge avait remporté l’US Open après plusieurs mois d’absence en raison de sa grossesse. Elle peut aussi s’inspirer de Roger Federer qui, après une longue blessure, réalise pour l’instant un début de saison quasi-parfait à 35 ans.

 

A lire aussi >> Tennis, Miami : Roger Federer, 35 ans et au sommet de son art