Tout comme le « hand-spinner », le slime est la nouvelle mode chez les enfants et sur le web. Cette pâte visqueuse, gluante et sonore n’est cependant pas sans risque pour la santé.

 

Le « slime », qui signifie « bave » en anglais, est devenu la nouvelle activité préférée des enfants et des adolescents, qui s’inspirent des vidéos postées sur Internet. Mais attention, cette pâte visqueuse peut représenter un danger.

Tout comme le hand-spinner, le slime ne date pas d’aujourd’hui. La pâte visqueuse était déjà populaire dans les années 70-80 lorsqu’elle était vendue avec des personnages tels que les Tortues Ninja ou SOS Fantômes. Née aux Etats-Unis et connue aussi sous le nom de Gak ou Morvex, elle est revenue à la mode ces dernières années. Les vidéos tutoriels expliquant comment la fabriquer font ainsi des millions de vues sur Youtube ou Instagram.

 

Simple et peu coûteux

Sa popularité est expliquée notamment par la facilité de réalisation de ce mélange. En effet, faire du « slime » est très simple et peu coûteux. Les Youtubers expliquent ainsi qu’il suffit de mélanger de la colle blanche (à 5€ le litre) avec de l’eau et de l’acide borique en poudre ou en pipette, qui est un composant incolore et inodore notamment utilisé dans les solutions ophtalmiques (à 3€ pour 20 doses en pharmacie).

Ensuite, il suffit de mélanger et malaxer et vous obtenez une pâte visqueuse et gluante.

On peut même y ajouter des colorants ou autres ingrédients pour la customiser (mousse à raser, billes de polystyrène…). La fabrication de « slime » est devenue tellement populaire que la marque de colle adaptée a du multiplier sa production par 20 pour faire face à la demande croissante.

 

Risque de brûlures et d’allergie au Borax

Cette mode n’est cependant pas sans danger, notamment pour les enfants. L’acide borique – ou borax – qui est contenu dans le mélange peut provoquer des brûlures chimiques, des allergies, des saignements de nez et des maux de gorge. Il faut donc manipuler cette pâte avec précaution.

A Manchester, un jeune Anglaise a eu des cloques et sa peau a pelé à cause du « slime » qu’elle ne cessait de triturer. Une américaine a également été sévèrement brûlée aux mains dans le Massachusetts et les docteurs ont déterminé que cela était sûrement dû au Borax.

Des nouvelles recettes de slime sans borax ont depuis été partagées afin que les enfants puissent jouer avec la pâte visqueuse sans danger. On peut ainsi remplacer l’acide borique par de la lessive liquide ou de la fécule de maïs. Il faut en tout cas faire attention à bien se laver les mains après l’avoir utilisée, ne surtout pas l’inhaler, le porter à la bouche ou l’avaler et s’en débarrasser au bout de quelques jours.