La société américaine SpaceX a annoncé vouloir envoyer deux touristes autour de la Lune fin 2018. Les passagers seront les premiers à voler au-delà de l’orbite terrestre depuis la mission américaine Apollo dans les années 70.

Partir en voyage autour de la Lune ? C’est ce que va permettre la société américaine du milliardaire Elon Musk à deux citoyens privés. SpaceX a en effet annoncé envoyer au-delà de l’orbite terrestre deux aventuriers fin 2018.

Une première depuis les missions américaines Apollo, au début des années 1970. Le voyage durera une semaine, pendant laquelle les deux audacieux voyageurs se rendront en orbite de la Lune, puis plus loin, où l’homme n’est jamais allé.

SpaceX a été approché pour piloter deux citoyens privés lors d’un voyage autour de la lune à la fin de l’année prochaine. Ils ont déjà payé un dépôt important pour faire une mission lunaire. Comme les astronautes d’Apollon avant eux, ces individus voyageront dans l’espace en portant les espoirs et les rêves de toute l’humanité, entraînés par l’esprit humain universel de l’exploration.

Les deux aventuriers voyageront sans pilote

Le voyage est toutefois pris très au sérieux et nécessite une préparation importante. Les deux passagers vont être soumis à de nombreux tests de santé et de conditionnement physique, et devront suivre une formation spécialisée. La grande particularité de ce vol est que les deux missionnaires voyageront… sans pilote. « Une fois qu’on est propulsé, il n’y a plus rien à faire » expliquait pour BFM TV le rédacteur en chef de Ciel et espace Philippe Henarejos. « On contourne la Lune, et par sa propre gravité, la Lune infléchit la trajectoire du vaisseau qui passe de l’autre côté et revient naturellement sur la Terre. »

La Nasa a également participé en grande partie au financement et au développement du projet. La mission lunaire s’effectuera à bord du vaisseau spatial Dragon 2. Le lancement s’effectuera par une version de la fusée Falcon 9 de SpaceX, le « Falcon Heavy », depuis le Centre spatial Kennedy, près du Cap Canaveral en Floride. C’est depuis cette station spatiale qu’avaient été lancées les missions Apollo entre 1968 et 1972.

La fusée de lancement Falcon Heavy. - spacenews

La fusée de lancement Falcon Heavy. – spacenews

Objectif utlime de Space X : transporter des humains vers Mars

Au-delà du principe d’envoyer des touristes dans l’espace, ce projet s’inscrit comme une étape d’un projet bien plus important. En effet, l’objectif ultime d’Elon Musk est de permettre le transport d’humain vers la planète Mars. Il envisage d’ailleurs un premier vol inhabité vers la planète rouge en 2018, puis un vol habité dès 2024.

À lire aussi: Elon Musk aurait commencé à creuser un tunnel géant sous Los Angeles