Des toilettes d’un genre nouveau sont apparues dans l’université de Tel-Aviv. Ces toilettes sont destinées aux individus qui ne se définissent ni en tant qu’homme, ni en tant que femme.

Désormais trois symboles sont inscrits sur la porte: homme, femme et un troisième combinant les deux premiers. On peut lire marqué en hébreu « pour tous les genres ».

Cette initiative vient du Comité pour l’égalité des genres de l’université. Le docteur Guy Shilo, président de l’université et chercheur sur les questions de genre et de sexualité, a réagi à cette annonce sur i24news. « Quand j’ai parlé à un étudiant transgenre, il m’a dit qu’à chaque fois qu’il devait aller aux toilettes, il devait décider quoi faire. Il était en transition durant ses études et il m’a répondu que c’était très dur pour lui de choisir dans lesquelles aller. »

Beaucoup espèrent que cette décision sera suivie par d’autres universités dans le pays. On espère qu’elle permettra l’adoption de nouvelles mesures visant à faciliter le quotidien de la communauté LGBT en Israël.

Tel-Aviv n’est pas la première ville à installer des toilettes neutres sans se soucier du genre dans le monde. Depuis mars 2016, la ville de New-York a également décidé de convertir ses toilettes publiques en toilettes neutres. Une décision également prise par Washington mais 10 ans plus tôt, en 2006.