De nouvelles difficultés ont été rencontrées par le candidat des Républicains, François Fillon, lors de sa campagne. Il a été accueilli à Tourcoing par des manifestants scandant « Fillon en prison ! »

Toujours en campagne malgré les nombreuses difficultés rencontrées, on pense notamment à l’affaire Pénélope Fillon, le candidat Les Républicains (LR) à la présidentielle, François Fillon, était ce matin en visite pour quelques heures à Tourcoing. Mais l’accueil des nordistes a été plutôt hostile. Cette visite a eu lieu à l’initiative d’une invitation du maire (LR) de la ville, Gérald Darmanin, qui souhaitait lui faire visiter notamment un centre social.

Son entrée à l’hôtel de ville fut discrète, puisqu’il est passé par une porte latérale afin d’éviter soigneusement ses opposants. A sa sortie, à peu près une heure plus tard, des chants « Fillon en prison ! » ou encore « Fillon le pognon ! » ont retenti. À noter que les anti-Fillon étaient munis de casseroles pour faire encore plus de bruit mais également pour le symbole, comme l’explique Pierre, un militant des Jeunesses communistes, au Figaro : « les casseroles c’est pour faire du bruit et aussi signifier les casseroles qu’il a sur son dos. »

 

A lire aussi : 70% des Français estiment que François Fillon doit renoncer à sa candidature