Dans une nouvelle version de son rapport sur l’environnement, Apple assure qu’elle ne souhaite utiliser que des matériaux recyclés pour construire ses appareils dans le futur.

La marque à la pomme s’engage dans son Environmental Responsibility Report de 2017 à « mettre fin à sa dépendance minière. » Cette promesse a été confirmée dans une interview à Vice par la vice-présidente des initiatives environnementales et sociales de la compagnie, Lisa Jackson : « Nous faisons quelque chose que nous faisons rarement, qui est d’annoncer un objectif avant de savoir comment l’atteindre. Donc nous sommes un peu nerveux, mais nous pensons que c’est vraiment important. »

Fabrication des produits en cycle fermé

L’idée d’Apple est très simple : utiliser les matériaux recyclés de ses appareils actuellement en circulation pour en produire de nouveaux. En effet, pour fabriquer ses produits, la compagnie utilise depuis des années des matériaux comme l’aluminium, l’étain ou encore le cobalt. Grâce à Liam, un robot mis en fonctionnement l’année dernière et chargé de démonter les iPhones usagés, Apple souhaite recycler ces éléments et les réutiliser pour produire de nouveaux appareils.

Les investissements de la marque sur le robot Liam devraient être doublés à l’avenir. Les clients d’Apple seront également davantage incités à adhérer au programme de recyclage de la compagnie. « Nous testons de nouvelles stratégies de recyclage innovantes, afin d’utiliser au mieux les matériaux recyclés dans nos nouveaux produits. C’est un projet ambitieux qui nécessite plusieurs années de collaboration entre plusieurs équipes d’Apple, nos fournisseurs et des détaillants, mais notre travail est déjà en cours, » explique la marque dans son rapport environnemental.

Apple n’a pas précisé quand cette promesse serait tenue, ni comment elle allait atteindre son objectif. La compagnie compte toutefois améliorer ses futurs appareils pour qu’ils soient plus facilement recyclés.

A lire aussi >> Apple Park, le nouveau campus démesuré de la firme à la pomme

Apple s’engage à préserver la planète

Dans son rapport 2017, la compagnie révèle également que 96 % de ses installations dans le monde sont désormais entièrement alimentées par des énergies renouvelables. Cela représente une progression de 3% par rapport à l’année précédente. D‘ici fin 2017, sept de ses fournisseurs majeurs vont également passer entièrement aux énergies renouvelables.

Apple a déjà renoncé temporairement à utiliser du cobalt venant du Conga, car des enfants y étaient exploités pour extraire ce minérai. Enfin en 2017, pour la première fois, la marque à la pomme utilise du papier issu de forêts gérées de manière durable par le constructeur en Chine et aux États-Unis pour emballer ses produits.

Bien qu’utopique, l’objectif d’Apple d’ « arrêter complètement d’exploiter la terre » n’en est pas moins louable. Reste à voir si la célèbre compagnie américaine réussira à l’atteindre dans les années à venir.

A lire aussi >> Apple commercialise un iPhone 7 rouge pour financer la lutte contre le Sida