Le coureur néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo) a remporté en solitaire la 15e étape du Tour de France au Puy-en-Velay ce dimanche. Christopher Froome (Sky) conserve le maillot jaune avec 18 secondes d’avance sur l’Italien Fabio Aru et devance le Français Romain Bardet de 23 secondes.

A l’issue d’une échappée en solitaire dans la descente du col de Peyra Taillade à une trentaine de kilomètres de l’arrivée, Bauke Mollema a réussi son coup lors de cette 15e étape. Le cycliste néerlandais est venu à bout des 189,5 km reliant Laissac-Sévérac l’Eglise et le Puy-en-Velay ce dimanche.

Le coureur de l’équipe Trek-Segafredo a devancé et maintenu un écart de 19 secondes avec les quatre poursuivants. Parmi eux, le Tricolore Warren Barguil (Sunweb) a longtemps convoité la tête de la course aux côtés de son compatriote Tony Gallopin (Lotto Soudal), l’Italien Diego Ulissi (UAE) et le Slovène Primož Roglič (Lotto NL-Jumbo).

Deux jours après son succès à Foix, le Breton a de nouveau égayé la tête de course. En engrangeant 10 points dans le classement de montagne, le grimpeur a alors rempli son objectif en confortant le maillot à pois (116 points devant Roglic, 38 points) avant d’aborder le massif des Alpes.

Chris Froome conserve le maillot jaune malgré une crevaison

Malgré un ennui mécanique dans le col de Peyra Taillade (1190 m), Chris Froome est parvenu à conserver le maillot jaune. Victime d’une crevaison, le Britannique a été mis en difficulté par le Brivadois Romain Bardet, escorté par l’équipe AG2R la mondiale. Son coéquipier polonais Michal Kwiatkowski lui a rapidement cédé sa roue afin de combler les 50 secondes de retard sur la formation AG2R.

Le triple vainqueur du Tour de France a finalement rejoint le peloton dans une ascension maitrisée avant la descente du col. A ce coup de chaud s’ajoutent les huées du public envers le Britannique au profit de Romain Bardet, qui maintiennent les espoirs d’une victoire tricolore lors de cette édition 2017. Vainqueur de la 12e étape à Peyragudes, le Français a montré qu’il en était capable.

Marius Bocquet